PUBLICITÉ

Nord-Kivu : Des nouvelles attaques simultanées des M23 contre les positions des FARDC à Rutshuru

Défait en 2013, par les forces armées congolaises sous le lead du feu colonel Mamadou Ndala, le mouvement du 23 mars (M23) renaît et prend corps dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, en plein état de siège décrété depuis mai 2021. Des accrochages armés opposent depuis la nuit du dimanche à ce lundi 28 mars, les Forces armées loyalistes à ces combattants du M23, sur des collines stratégiques de Runyonyi et Tchanzu, situées dans la chefferie de Bwisha, à l’Est.

Des sources au sein de la société civile locale renseignent que les rebelles du M23 auraient attaqué « sur tous les fronts » les positions de l’armée dans cette zone.

- Publicité-

« La situation sécuritaire est très grave », lâche un chef coutumier sur Radio Okapi. Il indique que les collines de Tchanzu et de Runyonyi, tenues jusque-là par les FARDC, ont été attaquées simultanément par les rebelles. Ces assauts stratégiques ont occasionné la fuite de la population vers des régions sécurisées.

« Les deux collines sont prises par les rebelles du M23. Je le confirme, parce que la population a quitté depuis six heures du matin. Les unes ont pris la direction de l’Ouganda, les autres ont pris la direction de Rutshuru. Nous demandons à notre gouvernement de renforcer sa présence. Chaque fois que la population doit fuir les atrocités, dans un milieu quelconque, elle est livrée à elle-même », a ajouté Katchuki Jackson, chef du groupement de Djomba.

Sur place, un déplacement massif de la population des villages de Mukinga, Rubona et Tcheya vers Rutchuru alors que les habitants de la cité de Bunagana, localité située à la frontière entre la RDC et l’Ouganda, ont pris la direction de l’Ouganda, apprend POLITICO.CD

Cependant, les combats se poursuivent sur tous les fronts. Les forces armées congolaises s’affrontent tout autour de Tchanzu et de Runyonyi, pour tenter de repousser ces attaques. Au sein de l’armée, rien n’est encore communiqué par rapport à ces affrontements en cours. Le week-end passé, les forces armées confirment avoir le contrôle total de toutes les collines, bastions M23.

Serge SINDANI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU