Opérations FARDC-UPDF : Début des bombardements d’aviation et de l’artillerie contre les bases ADF dans le Parc des Virunga

- Publicité-

Depuis lundi à ce mardi 14 décembre 2021, des nouveaux tirs en armes lourdes sont entendus dans la région de Beni, au Nord-Kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo. Des sources officielles renseignent à POLITICO.CD, que les forces armées congolaises (FARDC) et celles de l’Ouganda (UPDF), qui sont en opérations militaires concertées et ciblées, depuis deux semaines, ont officiellement débuté la progression vers trois (3) autres positions des rebelles d’Allied Democratic Force (ADF) et leurs associés.

Selon l’armée, ces opérations conjointes ont été précédées par les bombardements d’aviation, dans la nuit du lundi au mardi 14 décembre, peu avant l’entrée en dance de l’artillerie lourde contre les bastions ADF, notamment installés dans les forêts du Parc des Virunga.

« Les opérations entre FARDC-UPDF évoluent très bien. Vous me voyez, je suis sur terrain ici en plein Parc des Virunga. (…) Nous avons commencé à pilonner depuis la nuit avec les aviations de nos amis UPDF et aujourd’hui matin nous avons commencé à utiliser l’artillerie », a soutenu le porte-parole des opérations Sokola1 à Beni, tout en annonçant l’installation provisoire d’un état-major mixte FARDC-UPDF en pleines forêts du Parc des Virunga.

« Il est temps pour nous de dire à notre population de ne pas paniquer. Vos armées (FARDC-UPDF) sont en train de travailler pour ramener la paix. Ne paniquez pas, vous la population de Beni à cause des ces armes lourdes que vous entendez », a-t-il ajouté.

Selon le capitaine Antony Mwaluchay, les opérations de grande envergure tant recherchée par l’ennemi (ADF) sont mises en place. Et pour lui, « l’ennemi doit comprendre que quand il y a l’unité entre l’Ouganda et la RDC , il n’y a pas match. C’est la paix qui est obligatoire ».

Dans la même région, les ADF ont érigé leurs bases aux confins des provinces de l’Ituri (nord-est) et du Nord-Kivu (est), où ils occupent plusieurs villages près du parc national des Virunga, notamment Mulango, Tondoli, Ibanda Semuliki et Batonga, selon des sources civiles locales citées par l’AFP.

Il convient de noter que, dans un communiqué publié vendredi 10 décembre, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et Uganda Peoples Défense Forces (UPDF), ont présenté un bilan préliminaire des frappes aériennes et de l’artillerie menées depuis le 30 novembre 2021 dans le territoire congolais. Au total, 31 otages congolais ont été libérés, 34 rebelles ADF capturés et 4 bivouacs de ces territoristes détruits.

Serge Sindani

notre sélection