Jules Alingete : « l’IGF maintiendra ses actions-pressions en vigueur durant toute l’année 2022 »

- Publicité-

Après avoir remporté plusieurs batailles dans le cadre de la lutte contre le coulage des recettes dans les différentes institutions publiques en 2021 grâce à l’opération « patrouille financière », l’IGF maintiendra ses « actions-pressions » en vigueur durant toute l’année 2022 afin d’implémenter la bonne gouvernance et accroître davantage la mobilisation des recettes publiques, prévient l’inspecteur en chef Jules Alingete.

À l’en croire, les missions permanentes d’encadrement des régies financières, des entreprises du portefeuille de l’état et des provinces produisent des résultats positifs.

Pour l’année 2022, l’inspection générale des finances promet qu’elle va encore déployer des inspecteurs partout où il y a des fonds importants de l’État et vont par conséquent censurer anticipativement la mauvaise gestion durant cette opération de « patrouille financière ».

Durant l’année 2021, l’inspection générale des finances sollicite des sanctions administratives de la part du Gouvernement, et ce, à l’encontre des gestionnaires sur qui pèse les soupçons de malversation. Il y a aussi des poursuites judiciaires ainsi que la politique de réprobation sociale qui consiste à dénoncer publiquement les detourneurs.

Christian Okende

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

%d blogueurs aiment cette page :