dimanche, octobre 24, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 23 October 2021 à 23:26 23 h 26 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 23 October 2021 à 23:26 23 h 26 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 23 October 2021 à 23:26 23 h 26 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 23 October 2021 à 23:26 23 h 26 min

Dossier RAM : les députés du FCC menacent de destituer le gouvernement Sama

- Publicité-

Après le rejet ce mercredi de la motion de défiance contre le Ministre des Postes, Télécommunications, Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication suite une motion incidencielle soulevée par le député national, Jean-Pierre Kayembe Ilunga, les députés de l’opposition du Front Commun pour le Congo, principaux signataires de ladite motion ne comptent pas baisser les bras. Au contraire, les députés fidèles à Joseph Kabila veulent passer à la vitesse de croisière.

Dans une déclaration faite à ce jour, le député national Didier Manara a annoncé la récolte des signatures pour une motion de censure pour faire tomber tout le gouvernement Sama Lukonde.

« Nous vous annonçons, de manière solennelle, que nous passons à la vitesse supérieure c’est-à-dire qu’au lieu uniquement du ministre de PT-NTIC, nous allons désormais commencer à récolter des signatures pour une motion de censure contre tout le gouvernement Sama Lukonde », prévient le député Didier Manara.

Le coordonnateur du FCC à l’Assemblée nationale est convaincu d’obtenir au plus vite la destitution de tout le gouvernement de l’Union sacrée, dirigée par Jean-Michel Sama Lukonde.

« Nous allons l’obtenir dans un bref délai. Nous, comme FCC, n’allons pas accepter que cette population soit assujettie de cette manière là », a-t-il ajouté.

De son côté, le Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Augustin Kibassa Maliba a une nouvelle fois affirmé dans sa réponse aux préoccupations des députés nationaux ce mercredi que le gouvernement de la République considère le RAM comme une numération de prestation de l’ARPTC et non une taxe.

Le Ministre des PTNTIC a annoncé aux élus nationaux que le gouvernement a été saisi et que les mesures seront prises pour répondre au souhait de la population.

Pour rappel la taxe sur le Registre des Appareils mobiles (RAM) est un service qui dépend directement de la République de la République, à en croire Jean-Marc Kabund, patron du parti présidentiel. Selon Augustin Kibassa, le RAM a déjà permis de mobiliser plus de 25 millions de dollars qui accompagnent la gratuité de l’enseignement.

Carmel NDEO

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection