mardi, octobre 26, 2021
DRC
57,453
Personnes infectées
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min
DRC
5,432
Personnes en soins
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min

Sud-Kivu : un ex-chef rebelle condamné à la réclusion à perpétuité pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre

- Publicité-

La Cour militaire de Bukavu a, à l’issue d’une audience publique à Katana dans le territoire de Kabare mardi 21 septembre, condamné l’ex-chef rebelle, Chance Mihonya à la réclusion à perpétuité pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre, viol et esclavage après sa désertion dans les rangs des FARDC et la formation d’un groupe armé. Le colonel autoproclamé doit aussi payer des dommages et intérêts aux victimes d’un montant de plus de 300.000 dollars américains.

Chance Mihonya est enrôlé dans les FARDC, avec grade de lieutenant avant d’être nommé capitaine en 2011.

Après sa désertion au sein des FARDC en 2017 ,Chance Mihonya sera l’un des chefs de la milice Raia Mutomboki et sera accusé de plusieurs exactions contre les civils dans plusieurs villages du territoire de Kabare dans la province du Sud-Kivu entre 2019 et 2020.

Le chef milicien Chance Mihonya avait été capturé le 23 mai 2020 au sein du parc national de Kahuzi Biega où il contrôlait trois collines, au terme d’un assaut lancé par les éco-gardes avec l’appui des Forces Armées de République Démocratique du Congo.

Né en 1975 au village de Tshatondo dans les limites du Parc national de Kahuzi Biega, Chance Mihonya est marié et est père de 17 enfants.

Carmel NDEO

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection