PUBLICITÉ

Procès : le corps de l’étudiant Honoré Shama de l’UNIKIN a été touché par 5 balles réelles (rapport Police scientifique)

Le rapport balistique des experts de la police scientifique congolaise sur la mort de l’étudiant Honoré Shama est plus qu’accablant. Avant le verdict sur les « présumés » auteurs de ces forfaits, la Cour a indiqué, d’après ledit rapport, que cet étudiant a été atteint par 5 balles.

Le Tribunal Militaire de Garnison de Kinshasa/Ngaliema, qui était saisi pour juger en procédure de flagrance les meurtriers de Yves Kadima Honoré Shama Kwete, l’étudiant en communication de l’Université de Kinshasa, a rendu son verdict le vendredi 06 août.

- Publicité-

Au terme de ce jugement, apprend POLITICO.CD des sources judiciaires, le policier Benoît Wamba Vemba, identifié comme l’auteur intellectuel du meurtre, en sa qualité de donneur d’ordre de tir sur Honoré Shama (décédé) et Sarah Mfumu (hospitalisée), ainsi que son collègue Mbala Mayemba ont tous deux été condamnés à la peine capitale. Le tribunal a retenu à leur charge les infractions de « meurtre et tentative de meurtre ».

S’agissant des dommages et intérêts, les deux condamnés ont été sommés, solidairement avec l’Etat congolais, considéré comme leur civilement responsable, à payer 50.000 USD (cinquante mille dollars américains) à la famille du défunt étudiant Shama pour le préjudice subi et 5 000 USD (cinq mille dollars américains) à la famille de l’étudiante Sarah Mfumu, encore sous traitement dans une formation hospitalière de la place.

Par ailleurs, le Tribunal militaire de Garnison de Kinshasa/Ngaliema n’a pu se prononcer sur le sort de l’agent Matondo, l’un de leur complice, actuellement en fuite mais abondamment cité par les témoins et ses collègues, comme étant le véritable exécuteur de Honoré Shama.

Honoré Shama porté sa dernière demeure

Abattu froidement par un policier le samedi 24 juillet 2021 dans la commune de Selembao, au moment où il jouait le rôle de chef coutumier dans une séquence pratique filmée, en compagnie de ses condisciples, l’étudiant Honoré Shama a été porté à sa dernière demeure, hier dimanche 08 août, au cimetière “la Nécropole Entre Terre et Ciel” dans la commune de N’Sele.

Pour rappel, les obsèques de l’étudiant Honoré Shama ont été totalement prises en charge par le gouvernement central et l’Hôtel de Ville de Kinshasa et elles se sont déroulées dans le calme.

Dominique Malala

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU