PUBLICITÉ

Ituri : passation de l’examen d’État reportée dans certaines écoles de Djugu et Irumu suite à l’insécurité

Le début des épreuves préliminaires de l’examen d’État édition 2020-2021 prévue ce lundi 12 juillet est reportée à une date ultérieure dans certaines écoles des territoires de Djugu et Irumu suite à l’insécurité grandissante dans ces parties de la province d’Ituri.

La majorité de ces écoles sont situées dans les sous divisions des provinces educationnelles de Djugu 1 et Irumu 3, annonce le Ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique dans un communiqué parvenu à POLITICO.CD.

- Publicité-

La situation des élèves finalistes déplacés a été prise en considération pour ces épreuves de hors-session. Dans le territoire d’Irumu par exemple, aumoins deux centres ont été retenus pour les recevoir. Il s’agit de centres de Komanda et Marabo. Celui de Komanda recevra des élèves finalistes qui devraient passer leurs épreuves au centre de Bwanasura tandis que celui de Marabo recevra les finalistes venus de Nyakunde.

D’autres finalistes déplacés ayant fui les atrocités de Djugu et Irumu se trouvant à Bunia, passeront leurs épreuves dans des centres de la place, rassurent les sources de la division provinciale de l’enseignement primaire, secondaire et technique.

Plus de 20.000 finalistes sont attendus pour cette édition à travers les trois provinces educationnelles que compte la province de l’Ituri notamment la province educationnelle de Ituri 1 qui couvre les territoires de Djugu Irumu et Mambasa, celle d’Ituri 2 couvre le territoire d’Aru et Ituri 3 le territoire de Mahagi.

Gloire Mumbesa, depuis Djugu

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU