PUBLICITÉ

Guy Lumumba à Tshisekedi: « seule la vérité sur la tuerie de Lumumba apaisera la douleur »

Fils cadet des enfants de Lumumba, Guy-Patrice Lumumba continue à s’opposer aux cérémonies relatives au retour des reliques de son père. Après sa lettre du 18 mars dernier, qu’il avait adressé au Roi des Belges, il monte de plus au créneau en écrivant, cette fois, au Président Tshisekedi à la veille de la commémoration « reportée » du 61e anniversaire de l’indépendance du Congo. Dans cette missive dont une copie est parvenue à POLITICO.CD ce samedi 19 juin 2021, Guy-Patrice évoque plusieurs raisons pour justifier son refus notamment le choix de la date symbolique du 30 juin et dénonce aussi et surtout des mobiles politiques.

« L’organisation du rapatriement de la relique et de l’inhumation dans les conditions et circonstances actuelles n’apporteront pas de soulagement au long combat entrepris pour son hommage et ne panseront pas les plaies ouvertes depuis soixante ans. » écrit-il au chef de l’État.

- Publicité-

Pour Guy Lumumba, Félix Tshisekedi qui « s’approprie » les reliques de la dépouille de son défunt père, la lumière au tour de la mort du premier Premier-ministre congolais apaisera la douleur des congolais. « Seule la vérité sur la tuerie de Lumumba apaisera la douleur de la famille, celle du peuple congolais et des lumumbistes d’Afrique et du monde. » insiste le fils Lumumba.

Il déplore le silence de la République depuis la plainte déposée en 2010 par sa famille aux tribunaux belges. La famille du défunt s’était constituée en partie civile, cependant Guy Lumumba préconise à l’État congolais d’emboîter le pas à sa famille pour espérer à une suite favorable dans ce dossier.

 »Pour qu’un procès puisse avoir une chance de se tenir, il est indispensable que l’Etat Congolais se constitue à son tour en partie civile. Quoi de plus simple et de plus normal. » indique-t-il.

La décision « ratée » de Tshisekedi

En gros, Guy Lumumba estime plutôt que le report du programme qu’il juge « controversé » de rapatrier la dent de P.E. Lumumba s’avère une opportunité pour que l’Etat congolais mette enfin en place un vrai processus pour honorer la mémoire de Lumumba. La décision a été ratée, selon lui.

Il livre en trois volets ses propositions pour rendre un hommage  mérité à son père :

1° Se constituer partie civile à la plainte déposée auprès de la justice belge,

2° Décider du rapatriement de la relique et des funérailles après concertation avec l’ensemble de la famille proche et consultations au niveau du parlement et du gouvernement ;

3° Organiser les funérailles et pérenniser sa mémoire.

Bien plus, rapatrier le reste de son père est un  »déshonneur. » « votre décision du Président est un raté qui favorise l’impunité et la disparition du dossier. » a-t-il écrit.

Et de persister:  »En mobilisant d’immenses moyens financiers, un budget de 16 millions de dollars est mentionné dans la presse en vue de rapatrier le reste de sa dépouille, au détriment de la décision de constituer l’Etat congolais en partie civile, vous autorisez la justice belge à enterrer la démarche judiciaire, étant donné que sur les douze Belges accusés, plusieurs sont déjà décédés. Le temps de la justice étant déjà long, la Belgique, dont la responsabilité politique dans l’assassinat ne fait pas l’ombre de doute, se satisfait pleinement aujourd’hui de voir l’intérêt de la République démocratique du Congo se porter uniquement sur le rapatriement de la dent et l’organisation des funérailles. »

En rappel, la restitution de la dent de Patrice Lumumba a été reprogrammée par le gouvernement congolais pour Janvier 2022 prochain. Cette décision est intervenue après que l’actuel roi Belge ait annulé sa présence dans la cérémonie qui se tiendrai à Kinshasa.

Serge SINDANI
@sergesindani01/POLITICO.CD

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU