lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

Troisième vague Covid-19 en RDC : les hôpitaux saturés, Félix Tshisekedi prendra des mesures assez draconiennes pour « protéger la population »

- Publicité-

Au cours de sa communication ce samedi 12 juin, le Président de la République, Félix Tshisekedi a fait le point sur la situation sanitaire marquée par la recrudescence de nouveaux cas de contaminations au Coronavirus plus virulents que ceux de deux premières vagues.

Le Chef de l’État a fait savoir que, cette recrudescence des cas de contaminations a pour conséquence le débordement des cas dans les hôpitaux et les centres de traitement de covid et bien évidemment des décès enregistré quotidiennement.

« Nos hôpitaux sont saturés et cela impliquera que je prenne dans les jours qui viennent sûrement à partir de Goma où je vais séjourner dès aujourd’hui des mesures assez draconiennes pour faire face à cette recrudescence qui a la particularité d’être plus virulente que les deux premières vagues », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne la probabilité de l’existence des variants de la pandémie, le Chef de l’État indique que les chercheurs sont à pieds d’oeuvre pour déterminer de quel type de variant s’agit il.

« Ici on parle du variant Delta et Indien, les chercheurs ne nous ont pas encore confirmé le lien entre cette recrudescence surtout cette virulence du virus par rapport à cette augmentation exponentielle des cas mais, il est question de prendre des mesures de précaution pour protéger nos populations », dit le Chef de l’État.

Alors que la capitale Kinshasa demeure l’épicentre de la pandémie avec à son compteur 24.886 cas, Félix Tshisekedi soutient que tout sera mis en œuvre pour juguler sa propension.

« La ville de Kinshasa semble être pour le moment, la ville la plus atteinte de cette recrudescence et nous devons tout mettre en œuvre bien entendu pour faire face à cette recrudescence », a-t-il martelé.

Carmel NDEO

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection