PUBLICITÉ

Éruption volcanique à Goma : les stations services appelées à fermer et les malades à quitter les hôpitaux

Joseph mukindu, Coordonateur de la protection civile au Nord-Kivu, demande aux malades qui sont internés dans de structures sanitaires situées au nord de Goma notamment à Nyiragongo et Majengo de se déplacer vers l’hôpital provincial à Goma.

Aux propriétaires des stations services, de commencer à les vider pour éviter toute éventuelle explosion. Pour le moment la lave se dirige vers le Rwanda.

- Publicité-

Panique, débandade c’est ce qui caractérise actuellement la population de la ville de Goma dans la province du Nord-Kivu. En effet, c’est depuis le soir de ce samedi 22 mai que le Volcan de Nyamulagira est entré en éruption.

S’exprimant à ce sujet, le gouvernement central par l’entremise de son porte-parole, Patrick Muyaya dit suivre de près cette situation. Le Porte-parole du gouvernement, renseigne que les autorités locales évaluent la situation présentement avec l’observatoire volcanologique de Goma, une communication détaillée suivra avant d’appeler la population au calme.

« Le Gouvernement suit de près la situation à Goma particulièrement l’activité du volcan Nyirangongo. Les autorités locales évaluent la situation présentement avec l’observatoire volcanologique de Goma, une communication détaillée suivra. La population est invitée au calme », a écrit Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement.

L’électricité a été coupée dans la ville, ou des premiers mouvements de panique pouvaient être observés, des dizaines de personnes, souvent en famille, se dirigeant à pied, à moto ou en voiture vers la frontière rwandaise toute proche.

La dernière éruption du mont Nyiragongo, l’un des volcans les plus actifs d’Afrique, remontait à 2002. Elle avait fait 250 morts et 120 000 sans-abri à Goma. Ses coulées de lave sont parmi les plus rapides au monde.

Les vulcanologues observaient depuis cinq ans la même activité du volcan que lors des périodes ayant précédé ses éruptions de 1977 et 2002.

Merveilles Kiro

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU