PUBLICITÉ

EXCLUSIF: procès Kalev Mutond le 3 mai au TGI/Gombe

Revirement de situation. Dans une interview exclusive accordée à POLITICO.CD ce samedi 3 avril, l’ancien Bâtonnier de Lubumbashi et l’un des principaux plaignants contre Kalev Mutond annonce qu’une audience est fixée pour ce 3 mai au Tribunal de Grande Instance (TGI) de la Gombe. Jean-Claude Muyambo explique que cette audience est la résultante d’une citation directe, « plan B », déposée au TGI/Gombe contre l’ancien superflic de l’Agence Nationale de Renseignements (ANR) après que ce dernier ait, à son tour, porté plainte contre eux par voie de citation directe également.

Sans donner d’autres explications, Jean-Claude Muyambo laisse entendre que consécutivement à la citation directe de Kalev Mutond contre tous ses plaignants dont lui-même, le Tribunal de paix de la Gombe « a fixé l’affaire pour ce 23 juin ».

- Publicité-

Sur ce qui concerne la demande des avocats de Kalev Mutond adressée au Procureur général de Kinshasa/Gombe, conformément aux lois et à la jurisprudence, d’ordonner l’annulation du mandat d’amener et de l’avis de recherche, lancés contre leur client « pour lui permettre de comparaitre en homme libre au dit procès et d’organiser la défense de ses droits », Jean-Claude Muyambo parle de la « comédie » et lui « conseille » de solliciter la couverture médiatique de son procès par notamment la télévision nationale.

« Je pense que c’est de la comédie. Si Kalev Mutond ne se reproche de rien, il n’a qu’à se présenter devant le Procureur général pour être entendu. Jusque-là, nous présumons qu’il est innocent. Si le Procureur général dit qu’il est innocent, il va rentrer chez lui. Si par contre il estime qu’il a commis des crimes, des atrocités et des tortures, de traitements inhumains, je ne vois pas comment il va rentrer chez lui. Le procès a toujours été public. Je m’étonne qu’il demande encore un procès public. Ce que je peux conseiller à notre bourreau s’il peut solliciter le concours de la RTNC et des autres médias », a-t-il confié.

À travers une correspondance datée du 31 mars dernier adressée au Procureur général près la Cour d’Appel de Kinshasa Gombe, les avocats de Kalev Mutond ont affirmé la volonté de leur client de se présenter devant la justice en vue d’exposer ses moyens de défense. Ces avocats estiment que leur client est victime d’une propagande ourdie contre lui. Ils ont même indiqué que Kalev Mutond « ne se reproche strictement de rien du tout sur sa conscience ».

Stéphie MUKINZI | @Stephie_MKZ

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU