jeudi, octobre 21, 2021
DRC
57,402
Personnes infectées
Updated on 21 October 2021 à 12:19 12 h 19 min
DRC
5,381
Personnes en soins
Updated on 21 October 2021 à 12:19 12 h 19 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 21 October 2021 à 12:19 12 h 19 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 21 October 2021 à 12:19 12 h 19 min

l'info en continu

Jean Marc Kabund : « l’UDPS ne se satisfait pas du pouvoir pour le pouvoir… »

- Publicité-

Le Président intérimaire de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Jean Marc Kabund, affirme que l’UDPS ne se satisfait pas du pouvoir pour le pouvoir… »

Se réjouissant du chemin parcouru par son parti pour accéder au pouvoir, Jean Marc Kabund a déclaré à haute et intelligible voix que « l’accession au pouvoir de l’UDPS n’est pas le résultat d’un deal politique », encore moins « la volonté d’un individu ou d’un groupe d’individus ».

- Publicité-

C’était au cours d’une déclaration faite hier dimanche 20 septembre devant des militants survoltés, rassemblés devant le siège du parti, à l’occasion de la commémoration de la journée des « martyrs de la démocratie ».

Pour Jean Marc Kabund, l’UDPS doit son avènement au pouvoir à son combat, un « riche parcours de 37 ans, plein de rebondissements ».

Il fait le parallélisme entre les militants de l’UDPS et les enfants d’Israël qui ont dû marcher pendant 40 ans dans le désert pour entrer dans la terre promise.

« A l’instar des enfants d’Israël des enfants d’Israël qui marchèrent pendant 40 ans dans le désert pour atteindre la terre promise, rappelle-t-il, les combattants de l’UDPS ont marché 37 ans durant pour parcourir la distance de plus ou moins 7 km séparant la 7ème rue Limete du Palais de la Nation. Un parcours macabre car l’UDPS, plus qu’autre parti, en RDC, a enregistré un nombre important de victimes… »

« Depuis notre prise de conscience démocratique, et l’engagement dans cette lutte noble, le chemin parcouru a été long et parsemé d’embuches », relève-t-il.

Conformément à une décision prise par le bureau politique, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (U.D.P.S.) a célébré, ce dimanche 20 septembre, la première « Journée commémorative des martyrs de la démocratie ».

Cette commémoration, indique-t-on, désormais célébrée chaque année a pour objectif d’inciter tous les membres de ce parti politique, en particulier, et tout le pays, en général, à se rappeler les sacrifices endurés pendant 38 ans de lutte pour que la démocratie et le progrès social s’installent dans notre pays.

Pour Kabund, « ces crimes ont été commis pour la protection d’un groupe d’individu sans foi ni loi. Tous ces crimes sont la preuve que la vie d’un être humain ne vaut pas plus que le privilège que procure l’illusion du pouvoir. Chaque fois que l’UDPS a eu à manifester pacifiquement, nous n’avons eu en face de nous que la répression, la persécution. Cela a laissé un certain nombre d’entre nous avec des séquelles inoubliables », rappelle-t-il.

Plusieurs membres des familles des victimes venus assister à ladite commémoration, ont appelé la justice à poursuivre les auteurs desdits crimes et leurs commanditaires.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU