mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 11:02 11 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 11:02 11 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 11:02 11 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 11:02 11 h 02 min

Viol à l’hôpital de Kinsenso: 3 prévenus sur les 8 condamnés chacun à 20 ans de servitude pénale

- Publicité-

Le verdict dans l’affaire de l’attaque de l’hôpital de Kisenso par un groupe des criminels urbains appelés « Kuluna » a été rendu public, mardi 15 septembre 2020, par le tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Matete. Selon le verdict qui a sanctionné la fin d’un procès en flagance qui avait debuté le lundi, 3 de 8 prévenus déférés devant le TGI/Kinshasa-Matete ont été condamnés à 20 ans de servitude pénale et arrestation immédiate pour vol, extorsion et viol au Centre de santé et maternité Révolution, situé dans la commune urbano-rurale de Kisenso. 

Platini Alias JDK, un ancien employé du Centre de santé, Silva Kipanda alias Shina Rambo et Dekonde Matondo alias Échelon ont été reconnu « coupables » de vol qualifié, extorsion ainsi que de viol à l’aide des violences.

Le tribunal a rejeté l’infraction d’association des malfaiteurs. 

Dans le cadre du même procès, deux autres prévenus ont été acquittés pour prévention non établie en fait et en droit.

Il s’agit notamment de Mbili Lusangu Jérémie qui a été confondu à un malfrat reconnu dans le quartier, Siko Makoka, et d’un autre prévenu pour lequel le tribunal a ordonné la fin de poursuite judiciaire sans frais.

Assimilés aux mineurs, 3 autres prévenus devront être déférés devant leur juge naturel.

À l’issue de ce verdict, l’un des avocats de la défense s’est dit satisfait pour l’acquittement de ses deux clients.

Quant à ceux qui sont condamnés, Me Isaac Mwepu Beya attend obtenir leur acquittement au second degré.

Les personnes condamnées devront payer 800 mille francs congolais d’amendes. Le tribunal les a condamnés à allouer des dommages et intérêts à la partie civile à hauteur de 50 mille dollars américains.

- Advertisement -

Chacun doit egalement payer 1/4 de frais d’instance calculé sur base d’un tarif réduit.

La justice a prévenu qu’ils vont subir 14 jours des contraintes par corps à défaut de paiement dans le délai légal.  

Peu avant, le ministère public a requis la peine capitale pour tous les prévenus.

Ces derniers, avant le jugement, ont plaidé non coupables des faits mis à leur charge.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...