mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min

Félix Tshisekedi instruit Sylvestre Ilunga de veiller à ce que le niveau des dépenses payées en procédure d’urgence soit fait dans la limite des standards internationaux

- Publicité-

Au cours de la 44è réunion du Conseil des Ministres tenu ce vendredi 14 août 2020, la question des dépenses en urgence dans l’exécution du budget 2020 a été l’un des points de communication abordé par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Le Président de la République a rappelé que la résolution adoptée récemment par le Gouvernement, relative aux mesures visant à accroître la mobilisation des recettes du Trésor Public, relève de sa détermination à veiller à ce que le Gouvernement exerce une gestion des Finances publiques optimale et rigoureuse dans le volet des recettes.

C’est l’occasion pour lui d’encourager les Régies Financières dans l’application stricte des mesures gouvernementales.

Dans le même ordre d’idée, le Félix Tshisekedi a demandé que l’exécution des dépenses de l’Etat soit réalisée dans le strict respect des procédures standards de la chaîne de dépense.

En effet, il lui a été donné de constater malheureusement que le niveau des dépenses opérées en mode d’urgence représente, au 10 août 2020, 37% des dépenses totales hors rémunérations, dans le budget de l’exercice 2020.

En outre, ces dépenses en urgence sont souvent payées en espèces, et par conséquent échappent aux circuits bancaires établis, ce qui entraine une surchauffe sur le marché de change et conduisent à la dépréciation du Franc congolais.

Cette situation de paiement des dépenses en mode d’urgence qui constitue certes une procédure exceptionnelle régie par les textes, si on n’y prend garde, risque d’instituer la primauté du mode exceptionnel dans le paiement des dépenses publiques ne respectant pas les étapes de la chaîne de la dépense par rapport à la norme standard assurant la transparence dans l’exécution du budget.

C’est pourquoi le Chef de l’Etat a instruit le Premier Ministre de veiller à ce que le niveau des dépenses payées en procédure d’urgence soit fait dans la limite des standards internationaux.

Il a également instruit le Ministre des Finances d’arrêter, sans délai, le paiement des dépenses hors chaîne, sauf en cas de besoins dûment approuvés de l’Etat.

- Advertisement -

Thierry Mfundu

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...