mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min

RDC: Les dessous de l’arrestation du directeur financier de la Maison civile de Félix Tshisekedi

Le directeur financier de la maison civile du président Tshisekedi, Célestin Mwambi, a été arrêté lundi 15 juin, dans une affaire rocambolesque de détournement présumé d’au-moins deux millions de dollars américains. Révélations exclusives.

- Publicité-

Le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa-Gombe a procédé, le lundi 15 juin, à l’arrestation de Célestin Mwambi. Le directeur financier de la Maison civile du Chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi, est mis en détention préventive à la prison centrale de Makala pour détournement présumé de plus de deux millions de dollars.

Cependant, Célestin Mwambi n’en est pas à sa première détention dans cette affaire. Il y a quelques jours, renseignent des sources au cabinet du président Félix Tshisekedi, l’homme a été détenu à l’Inspection provinciale de la police de Kinshasa pendant sept jours avant d’être relâché sous pression de son avocat. Il était alors accusé un détournement rocambolesque.

En effet, selon des sources concordantes, l’histoire commence au décès de Monseigneur Gérard Mulumba, oncle du président Félix Tshisekedi, mais également Chef de la Maison civile du Président de la République. Quelques jours après, le personnel de cette institution placée sous l’autorité directe du président Tshisekedi, font état d’impaiement de salaires de plusieurs mois. Saisi, le Chef de l’Etat demande alors à son Directeur de cabinet de se renseigner sur la question. « Après vérifications, le ministère des Finances nous rapportera qu’il a déjà décaissé des fonds nécessaires à ce paiement début avril 2020 », explique une source qui a requis l’anonymat à POLITICO.CD.

Rapidement, les regards sont tournés vers Célestin Mwambi, le Directeur financier de la Maison civile. Ce dernier, rapporte une autre source, aurait alors argué qu’il avait « remis la totalité de l’argent perçu des Trésor Public » [la somme de trois millions de dollars américains] à Monseigneur Gerard Mulumba, Chef de la Maison civile, via son Directeur de cabinet. Problème, en de début mai où les vérifications sont faites, Mgr Mulumba n’est plus. Il venait de rendre l’âme le 22 avril 2020. Rapidement, il est établi qu’il faudra interroger son Directeur de cabinet, le professeur Jonas Shamuana Mabenga, à qui Célestin Mwambi affirme avoir remis la totalité des fonds.

Coup du sort. 4 mai 2020, le professeur Shamuana est à son tour hospitalisé aux soins intensifs. Il a contracté la Covid-19, comme Mgr Mulumba. Le 11 mai, le Directeur de cabinet du Chef de la maison civile rend l’âme, sans qu’il ait été interrogé sur l’encaissement de ces fonds, y compris sur leur destination. « Face à cette situation confuse, Mwambi est arrêté et emprisonné pendant sept jours à l’IPKin ; mais sera libéré, d’autant plus que la police ne pouvait pas le garder pendant un tel délai, sans qu’il ne soit poursuivi », ajoute notre source au cabinet du président Tshisekedi.

Libéré, Célestin Mwambi voit le Parquet de Kinshasa – Gombe lui tomber dessus et le placer en détention préventive à la prison centrale de Makala le lundi 16 juin. Il est désormais poursuivi pour détournement de ces fonds que des sources situent entre 2 et 3 millions de dollars américains. Fin de l’histoire.

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...