l'info en continu

RDC: « Des membres de famille et proches » de « Massaro » l’ont aidé dans sa cavale

- Publicité-

Daniel Shangalume Nkingi, « neveu » de Vital Kamerhe, l’ancien directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi poursuivi aujourd’hui par la justice congolaise, a été « largement aidé » par ses proches et familles dans sa cavale, rapporte une source policière à POLITICO.CD.

« Il a été retrouvé grâce à une filature de plusieurs semaines mise en place par l’ANR. Et sa localisation a été rendue possible grâce à des écoutes téléphoniques des membres de sa famille et de ses amis. Ce qui prouve qu’ils l’ont aidé ou savaient où il se trouvait« , révèle un officier congolais à POLITICO.CD, sans toutefois dire quels sont ses membres de famille ou proches.

- Publicité-

D’autres sources sécuritaires rapportent que des enquêtes sont maintenues pour identifier « tous ceux qui ont participé à sa fuite ou l’ont aidé« . « A l’heure actuelle, il y a des incidents qui montrent qu’il n’a agi seul« , ajoute notre source.

Convoqué d’abord par le Parquet général près de la Cour d’appel de Kinshasa/Matete, mardi 14 avril 2020 dans le cadre des enquêtes sur les travaux de 100 jours du programme d’urgence du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, ce parenté au directeur de cabinet Vital Kamerhe a pris la poudre d’escampette. Un avis de recherche est lancé par le Procureur général Kisula Betika Adler, pour que le commissaire provincial et l’inspecteur en chef de la brigade criminelle puissent le retrouver et l’arrêter.

Le jeune homme est cité comme l’entremetteur ayant mis son « oncle », Vital Kamerhe, en contact avec le Libanais Jamal Samith, qui finit par gagner le contrat de construction des logements sociaux dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours. Pour autant, la veille de sa convocation, plusieurs de ses proches rapportent qu’il se disait près à se présenter aux autorités judiciaires.

Néanmoins, témoigne une proche de son épouse, le matin du 14 avril 2020, « Massaro » est sorti sans revenir. « Il est sorti le matin comme à son habitude. Il venait d’apprendre qu’il était convoqué. Mais, le soir, vers 16h, son véhicule est revenu avec le chauffeur. Lui-même est resté injoignable depuis », explique notre source.

Daniel Shangalume va être entendu au Parquet de Matete dès le lundi. Des sources judiciaires font savoir à POLITICO.CD qu’il devrait être gardé en prison et poursuivi au même titre que les autres accusés du procès de Vital Kamerhe, à savoir l’homme d’affaire Jammal Samih et le fonctionnaire à la présidence, Jeannot Muhima.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU