mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

RDC: Des malades de Covid-19 libérés par les autorités sans résultats des tests

Plusieurs malades atteints du Coronavirus ont été libérés de leur quarantaine sans avoir les résultats de leurs tests de confirmation de guérisons, apprend POLITICO.CD des sources exclusives.

- Publicité-

Jeudi 07 mai 2020 à Kinshasa, à l’issue d’une visite du président Félix Tshisekedi aux hôpitaux qui soignent les malades du Coronavirus, l’Hôpital du Cinquantenaire a libéré une dizaine de patients qui étaient traités dans ses installations. Ces patients étaient bloqués depuis une trentaine de jours, dans l’attente de leurs résultats.

En effet, dans une vidéo diffusée le lundi 04 mai sur les réseaux sociaux, des patients atteints du Coronavirus se plaignent de la mauvaise prise en charge. Ils sont à l’hôpital du Cinquantenaire à Kinshasa. Un des hôpitaux privés choisis par les autorités pour y faire soigner des malades. « Nous avons fait plus de 32 jours ici. On n’est toujours pas libéré. On nous mélange avec d’autres malades et nos tests n’arrivent toujours pas« , affirme une dame face à la caméra.

Les vidéos ont secoué les autorités qui gèrent la riposte. Quelques heures après la visite du président Tshisekedi, les dirigeants du Cinquantenaire ont finalement libéré 16 de ses 26 malades qui attendaient leurs résultats. Pour autant, parmi ces malades, plusieurs attestent à POLITICO.CD n’avoir jamais effectué deux tests pour confirmer leur guérison, comme le veut la procédure.

« Mercredi, dans la soirée, ils nous ont annoncé que le président viendra visiter l’hôpital. Mais également que nous allons finalement être libérés. Un document nous a été donné pour confirmer que nous sommes guéris. Mais nous n’avons pas fait deux tests. Seulement le premier, et nous n’avons jamais vu nos résultats », explique une patiente jointe au téléphone par POLITICO.CD.

Selon la procédure, un patient est traité tout au plus 12 jours. A l’issue de ce traitement, expliquait un médecin du Cinquantenaire, ce dernier doit passer deux tests qui doivent tous être négatifs avant qu’il ne soit déclaré guéri et libéré. « Quand un patient termine ses douze jours de traitement, on lui fait passer un premier test. Et si celui est négatif, on doit le placer dans un autre compartiment à l’étage, où un deuxième test lui est administré. Et si ce deuxième test est négatif, alors il et certifié guéri et libéré« , explique le médecin qui a requis l’anonymat.

« Cependant, il y a un couac. 26 patients sont bloqués. Ils attendent les résultats de leurs premiers tests depuis 12 jours. L’INRB ne nous a toujours pas communiqué les résultats. Face à cette situation, nous ne pouvons pas les sortir et les placer dans le compartiment supérieur, d’autant plus qu’on ignore s’ils sont guéris ou pas« , ajoute-t-il.

Le Cinquantenaire n’a pas réagi pour expliquer comment les patients ont été libérés sans un deuxième test. Un médecin de l’hôpital a expliqué la situation à POLITICO.CD. « Nous avons reçu un mail de la Prise en Charge, dirigée par le Docteur Kayembe, qui nous a demandé de libérer les patients malgré l’absence des résultats de leurs tests, ni la tenue d’un deuxième test. A l’Hôpital, nous nous sommes quand même organisés pour leur faire passer des tests rapides avant de les libérer« , explique-t-il.

POLITICO.CD a consulté également ce message email venant du Docteur Jean-Marie Kayembe, qui est responsable de la prise en charge des cas de Covid-19 au sein du secrétariat technique de la riposte au Covid-19. Nos tentatives pour le joindre sont restées vaines.

Selon la procédure, c’est ce Secrétariat de la Riposte qui prélève les patients et envoie les échantillons à l’IRNB, le seul centre de dépistage en RDC. Cependant, ce seul centre de dépistage de cas de Coronavirus en RDC a des capacités limitées. Au début, ce centre développé grâce à un don du Japon, ne pouvait effectuer que 50 tests par jour. Il a néanmoins augmenté ses capacités qui se situent autour de 200.

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...