lundi, juillet 13, 2020
DRC
8,033
Personnes infectées
Updated on 13 July 2020 à 1:37 1 h 37 min
DRC
4,229
Personnes en soins
Updated on 13 July 2020 à 1:37 1 h 37 min
DRC
3,615
Personnes guéries
Updated on 13 July 2020 à 1:37 1 h 37 min
DRC
189
Personnes mortes
Updated on 13 July 2020 à 1:37 1 h 37 min
publicité

Coronavirus: le calvaire des étudiants congolais en Chine

Alors que le Coronavirus continue de sévir en Chine, des étudiants congolais dans la province de Wuhan, épicentre de la crise, sont victimes des mesures prises par les auorités chinoises pour faire face à cette épidémie. Commerces, banques et activités fermés, plusieurs étudiants ont joint POLITICO.CD pour crier à l'aider.

« Nos sommes en quarantaine depuis plus de deux semaines déjà. Certains pays viennent à la rescousse de leurs ressortissants de plusieurs façons. Les uns préfèrent rapatrier leurs ressortissants, d’autres leurs apportent une assistance financière.
Mais nous nous sommes abandonnés à nous même. Un pays comme le Congo Brazza vient de débloqué 300. 000 $ Pour leurs étudiants
« , dit un des étudiants dans un message envoyé à POLTICICO.CD.

La rédaction de POLITICO.CD a pu échanger avec plusieurs d’entre eux, qui ont requis l’anonymat, affirmant craindre « des représailles des autorités chinoises et les agents de l’ambassade de la RDC en Chine. » « Le Maroc, l’Algérie et les autres ont déjà rapatrier les leurs. Nous nous restons la risé de l’Afrique, » lance éploré un étudiant congolais étudiant en Wuhan, épicentre de l’épidémie« , explique un autre.

La semaine dernière, un autre groupe étudiant congolais avait publié un message (voir la vidéo ci-dessus) de détresse sur les réseaux sociaux. A POLTIICO.CD, un autre étudiant affirme que la situation sur place est critique. « La crise du coronavirus s’empire du jour au jour. Les mesures deviennent drastiques et certains étudiants n’ont plus de ressource financière et appellent le gouvernement soit à nous rapatrier soit de nous soutenir financièrement. » Et d’ajouter: »La ville de Wuhan est devenue fantôme. Les universités déclarent que la date des couverture demeure inconnue jusque là.« 

Et de conclure: « Alors que nous sommes plus de 60 étudiants congolais dans la ville de Wuhan, l’Ambassadeur de Chine en RDC parle malencontreusement de 48. Et affirme faussement que les gouvernement Chinois pourvoit à l’alimentation des étudiants, choses qui n’est pas vraie. »

Le Jeudi dernier, le Gouvernement congolais avait déclaré avoir pris des mesures au niveau de l’ambassade de la RDC en Chine pour faciliter la tâche à ceux des congolais qui manifester le désir d’être rapatrier au pays. Le porte-parole du gouvernement, Jolino Makelele avait même expliqué que les étudiants, boursiers ou pas seront rapatriés.
 
« Nous avons pris des dispositions pour que notre ambassade en République populaire de Chine puisse faciliter la tâche à ceux des Congolais qui manifesteraient le souhait de sortir de la Chine. Et comme généralement, ce sont des commerçants et en petite (nombre) ce sont les étudiants », a dit le ministre.

« Mais, les étudiants qui sont pris en charge par l’Etat congolais, qui sont des boursiers, nous, nous devons nous rassurer que tout le monde veuille rentrer. Ceux qui ne sont pas des boursiers, qui voudraient revenir au Congo, le gouvernement va entrer en contact avec notre ambassade en Chine pour leur faciliter le choix accordé pour revenir au pays », a expliqué le ministre Makelele.  

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. C’est vraiment triste de voir nos étudiants abandonnés à eux mêmes. Je pense que la responsabilité revient au ministre des finances qui pense peut-être que ce n’est pas une urgence pour pouvoir débloquer une certaine somme en vue de venir en aides aux congolais de Chine. Le gouvernement congolais a le devoir de secourir les congolais mis en quarantaine en Chine.

  2. Si seulement FATSHI pouvait se passer de ses voyages budgetivores inutiles et economiser ne fut-ce que 1 ou 2 millions de dollars, ces pauvres compatriotes pourraient trouver salut !

    Helas, la jouissance au sommet inbue de detournements par son dir-cab prime sur ces vies.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...