l'info en continu

La population « se prend en charge » et « inaugure » elle-même un saut-de-mouton à Kinshasa

- Publicité-

Annoncée pour le jeudi 30 janvier par le Directeur de cabinet du Président Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, l’inauguration du saute-de-mouton du quartier « Pompage », dans l’ouest de Kinshasa, n’avait pas lieu. Un nouveau report que la population n’a pas supporté.

Vers 11h (heure locale), des dizaines de personnes ont forcé, à pied, la fragile barrière qui l’empêchait la circulation sur ce petit pont conçu par le gouvernement du président dans le cadre de son programme de 100 jours. « Nous nous sommes pris en charge », s’écrie un homme. « Nous sommes fatigués d’attendre, alors nous avons nous-mêmes ouvert le passage » ajoute-t-il. Les voitures circule déjà sur le pont.

- Publicité-

L’ouvrage devrait être inauguré hier. Mais rien n’a eu lieu. Le ministre en charge des travaux affirme qu’il s’agissait d’un « simple problème protocolaire ». Toutefois, plusieurs sources affirment que le Président n’a simplement pas voulu inauguré une oeuvre « inachevée ».

Sur place, la situation confirme la thèse des travaux inachevés. On peut encore voir des engins et certains aspects toujours en travaux.

Lancés dans le cadre du programme de 100 jours, les saute-de-moutons ont lancé place à une vive polémique en RDC. Outre des embouteillages monstrueux, on note par ailleurs de problème de gestion et de planification autour de ces travaux. Une ONG a dénoncé des « surfacturation » et de la corruption autour de ce projet.

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Félicitation au peuple pour cette action. Le pays allait encore perdre beaucoup d’argent dans cette fameuse cérémonie d’inauguration

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :