Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

jeudi, juin 4, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min

RDC: Plainte contre « Ne Muanda Nsemi » pour « incitation à la haine »

Ce samedi 11 janvier 2020, une plainte contre Zacharie Badiengila dit Ne Muanda Nsemi a été déposé auprès du procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe par quelques membres de la tribu Shi.

Dans leur plainte pour « incitation à la haine tribale », Shuruku Mpongo Mushamuka Nyanya (président de la tribu Shi et neveu de Dénise Nyakeru Tshisekedi) et Elie Muhimuzi, (membre de la même tribu), accusent Ne Muanda Nsemi pour ses déclarations selon lesquelles la première de la République est un « agent Rwandais car étant de la nationalité rwandaise », le samedi 4 janvier dernier devant la presse.

Pour les plaignants, cette déclaration du leader de Bundu Dia Kongo est une insulte volontaire et publique à l’endroit de la tribu Shi à laquelle appartient l’épouse du chef de l’Etat.

« Ces propos blessants étant de nature à causer des troubles voir même un mouvement sécessionniste du fait de la discrimination des habitants de cette région du pays, en l’occurrence le Kivu, Ne Muanda Nsemi a insulté volontairement et publiquement la tribu Shi dont fait partie Madame Dénise Nyakeru Tshisekedi« , peut-on lire dans ladite plainte.

Les membres de la tribu Shi qui ont saisi la justice, souhaitent dans leurs démarches non seulement obtenir des excuses de la part de Ne Muanda Nsemi mais aussi une réparation.

Cette dernière est estimée à hauteur de 200 millions de dollars américains.

« Ces actes graves et discriminatoires, à caractère tribal et susceptibles de créer des troubles organisationnels dans notre société, étant constitutifs de l’infraction d’incitation à la haine tribale (tribalisme). Ces faits prévus et punis par l’ordonnance-loi n°66-342 du 7 juin 1966, avons décidé, la dénonciation en cette matière étant un fait infractionnel, de vous saisir pour obtenir des sieur Ne Muanda Nsemi des excuses publiques vis-à-vis de la tribu Shi et une réparation à hauteur de l’équivalent en francs congolais de deux cents millions de dollars américains », souligne la plainte.

Il sied de rappeler que lors d’un point de presse tenu récemment à Kinshasa, Ne Muanda Nsemi qui s’est autoproclamé président de la République, a accusé le président de la République de servir les intérêts rwandais étant donné que son épouse est un agent du Rwanda.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Vous avez pris tout votre temps à relayé cette plainte mais quand la Rwandaise nyakeru et kamerhe vont danser au Rwanda vous en faites pas un sujet d’actualité. Quand on tue jour et nuit à beni, c’est juste un mot. Quand l’infiltration nous tient, c’est ça…

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...