25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

Après la condamnation de Ntaganda, Denis Mukwege appelle la CPI a poursuivre ses enquêtes aux Kivu

- Publicité-

La condamnation ce jeudi 07 novembre à 30 ans de prison de Bosco Ntaganda, ancien chef d’état-major adjoint des Forces patriotiques pour la libération du Congo (FPLC) par la Cour Pénale internationale pour les crimes commis en Ituri n’a pas laissé indifférent le Prix Nobel congolais de la Paix, Denis Mukwege qui s’est dit soulagé et satisfait.

« Bosco Ntaganda enfin jugé pour ses crimes commis en Ituri. Nous appelons le Bureau du Procureur de la#CPI à poursuivre ses enquêtes dans les #Kivus pour contribuer à la consolidation de la #paix dans la région des Grands Lacs », a écrit Denis Mukwege sur twitter.

Bosco Ntaganda avait été déclaré coupable de 18 chefs d’accusation dont des crimes de guerre et de crimes contre l’humanité notamment:
-meurtre et tentative de meurtre,
-attaque contre des civils,
-viol,
-esclavage sexuel de civils, -pillage,
-déplacement de civils,
-attaque contre des biens protégés,
-destruction de biens appartenant à l’adversaire;
-et enfin viol, esclavage sexuel, enrôlement et conscription d’enfants de moins de 15 ans et leur utilisation pour les faire participer activement à des hostilités).

Les cinq chefs de crime contre l’humanité retenus contre lui sont:
– meurtre et tentative de meurtre,
– viol,
– esclavage sexuel,
– persécution
– et transfert forcé de population.

Dans ce procès ouvert le 2 septembre 2015, 2 123 victimes, représentées par les représentants légaux du Bureau du conseil public pour les victimes, Sarah Pellet et Dmytro Suprun, ont participé au procès sur autorisation de la Chambre.

Les conclusions orales des témoins ont été entendues par les juges de la cour du 28 au 30 août 2018 et le procès s’est ouvert le 2 septembre 2015.

Lire aussi  Denis Mukwege plaide pour un fonds de réparation aux victimes de violences sexuelles au sommet du G7

Originaire du Rwanda, Bosco Ntaganda est devenu général des FARDC. Après la débâcle du mouvement rebelle M23, il s’est rendu à l’ambassade américaine à Kigali où il demandé son transfert pour la CPI.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. 30 ans c’est peu pour les congolais vivant au kivu et en ituri.
    Augmentons lui 20 ans autres pour avoir deborder les frontieres

Comments are closed.

EN CONTINU

La ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine en visite de travail en RDC

Depuis lundi, la ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine (RCA), Marie-Noëlle Koyara est en mission officielle...

Insécurité à Kinshasa: L’ambassade de Belgique donne des consignes de sécurité à ses ressortissants

Les consignes de sécurité ont été donné par l’ambassade belge à ses ressortissants suite à la recrudescence de l’insécurité à Kinshasa, particulièrement dans la commune de Gombe.

Sele Yalaghuli: “Il y a nécessité de tout mettre en œuvre pour réussir les engagements convenus avec le FMI”

Le Ministre de finances Sele Yalaghuli se veut rassurant sur la capacité du Gouvernement à contenir le déficit public dans les limites...

Le médecin chef de zone de santé de Kanzala suspendu pour détournement des fonds

Dans une décision rendue publique samedi 22 février dernier, le Gouverneur de Kasai, Dieudonné Pieme a suspendu le médecin chef de zone...

Greve des professeurs de l’UNIKIN: le ministre de l’ESU rassure les grévistes de la réponse favorable du Gouvernement

Dans un communiqué de presse datant de ce lundi 24 février 2020, le ministre de l'ESU Thomas Luhaka s'est félicité de la...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
Lire aussi  Le "non merci" de Denis Mukwege à Edem Kodjo
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join