Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mercredi, mai 27, 2020
DRC
2,546
Personnes infectées
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
2,113
Personnes en soins
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
365
Personnes guéries
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
68
Personnes mortes
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min

Le président russe tiendra de brèves réunions avec les dirigeants de huit pays africains dont Felix Tshisekedi le 23 octobre prochain.

Le président russe Vladimir Poutine tiendra de brèves réunions avec les dirigeants de huit pays africains le 23 octobre, en marge du Sommet Russie-Afrique, a déclaré lundi à la presse l’assistant du Kremlin, Yuri Ouchakov.

« Poutine tiendra un certain nombre de réunions bilatérales qui ont été coordonnées à l’avance. Comme prévu, chaque réunion se poursuivra pendant 30 à 45 minutes et plusieurs États seront reçus. Étant donné que cette année, nous avons déjà reçu plusieurs représentants en visite du continent africain, ce travail sera poursuivi pendant le sommet « , a déclaré Ouchakov.

Outre les négociations avec le chef de l’Etat égyptien Abdel Fattah al-Sisi, Poutine devrait rencontrer le président namibien, Hage Gottfried Geingob, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, le président de la République centrafricaine, Archange Touadera, le président de la République démocratique du Congo, Felix Tshiskedi, Yoweri Kaguta Museveni, président de l’Ouganda, Muhammadu Buhari, président du Nigéria, Cyril Ramaphosa, président sud-africain, et Abdel-Fattah Al-Burhan, président du Conseil souverain du Soudan poursuivent les mêmes sources consultées par POLITICO.CD.

Les parties devraient discuter de la coopération bilatérale ainsi que des questions internationales, en particulier du règlement des conflits régionaux sur le continent africain.

Ouchakov a déclaré que le président russe essaierait d’avoir des conversations séparées avec les dirigeants des 43 pays participant au forum, ajoutant qu’il était tout simplement impossible de programmer des conversations de 30 à 45 minutes avec chacun d’entre eux.

Fiston Mahamba (@FMLarousse)|POLITICO.CD

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...