l'info en continu

Bahati Lukwebo menace de traduire le FCC et les dissidents de l’AFDC-A en justice

- Publicité-

La guerre médiatique entre le FCC et l’AFDC-A pourra prendre une autre tournure dans les jours avenirs. Modeste Bahati Lukwebo n’est pas prêt à se laisser chiper l’œuvre taillée de ses mains par un groupe de députés et sénateurs issus de ses entrailles. Face à la presse ce mardi 16 juillet, l’homme a menacé la Chef de fil des frondeurs Néné Nkulu des poursuites judiciaires, si elle n’arrêtait pas son aventure.

« L’honorable Néné Nkulu n’a aucune qualité pour engager et représenter le regroupement AFDC et alliés, au risque de nous obliger d’engager des poursuites judiciaires à sa charge. Elle ignore totalement les dispositions statutaires de notre regroupement politique« , a prevenu Modeste Bahati. 

- Publicité-

Néné Nkulu et compagnies ne sont pas les seuls exposés aux poursuites judiciaires. Le Front commun pour le Congo de Joseph Kabila l’est également.

 » Nous dénonçons par la même occasion, des méthodes staliniennes appliquées par me FCC qui s’hasarde à débaucher nos élus et nos cadres. Des poursuites judiciaires vont être engagées à cet effet« , a-t-il menacé.

Donné pour future alliée du Camp pour le changement de Félix Tshisekedi, l’AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo se positionne comme un regroupement politique à part entière et autonome. Elle invite la société civile et les forces vives de la RDC à prendre acte de ce nouveau positionnement.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU