lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 15:59 15 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 15:59 15 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 15:59 15 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 15:59 15 h 59 min

Vodacom Congo insiste qu’il a obtenu l’extension de sa licence 2G en 2015 conformément à la loi

- Publicité-

Après que le ministre des PT-NTIC ait retiré la licence 2G à Vodacom Congo pour non renouvellement et exploitation illégale de la bande de fréquence congolaise, Vodacom Congo a saisi le Conseil d’État pour tenter de faire annuler cette décision. Sans succès. Le Conseil a déclaré irrecevable sa requête.

Dans un communiqué de ce 18 mai, Vodacom Congo Vodacom Congo rassure ses abonnés que « tous les services mis à leur disposition restent disponibles et continue de leur assurer des prestations de qualité partout en RDC« .

Bien que le Ministre du PT-NTIC a donné un délai de 3 mois à l’ARPTC pour le retrait effectif de spectres de fréquences utilisés par Vodacom et leur mis en vente, la société de téléphonie garde espoir car  » les autorités de la RD Congo et Vodacom Congo restent engagés dans les discussions pour un aboutissement harmonieux et souhaitable pour tous ».

A ce titre, Vodacom rappelle qu’il a légalement obtenu l’extension de sa licence 2G en 2015, en conformité avec les lois et règlements en vigueur à l’époque « , indique le communiqué.

Et de préciser que, son recours au Conseil d’État,  » ne portait que sur l’urgence de la suspension des effets néfastes (Ndlr :déconnexion de millions d’abonnés au réseau Vodacom) de l’arrêté (Ndlr : du ministre du PT-NTIC) sur la population congolaise et non sur le fond« .

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...