25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

Vodacom Congo insiste qu’il a obtenu l’extension de sa licence 2G en 2015 conformément à la loi

- Publicité-

Après que le ministre des PT-NTIC ait retiré la licence 2G à Vodacom Congo pour non renouvellement et exploitation illégale de la bande de fréquence congolaise, Vodacom Congo a saisi le Conseil d’État pour tenter de faire annuler cette décision. Sans succès. Le Conseil a déclaré irrecevable sa requête.

Dans un communiqué de ce 18 mai, Vodacom Congo Vodacom Congo rassure ses abonnés que “tous les services mis à leur disposition restent disponibles et continue de leur assurer des prestations de qualité partout en RDC“.

Bien que le Ministre du PT-NTIC a donné un délai de 3 mois à l’ARPTC pour le retrait effectif de spectres de fréquences utilisés par Vodacom et leur mis en vente, la société de téléphonie garde espoir car ” les autorités de la RD Congo et Vodacom Congo restent engagés dans les discussions pour un aboutissement harmonieux et souhaitable pour tous”.

A ce titre, Vodacom rappelle qu’il a légalement obtenu l’extension de sa licence 2G en 2015, en conformité avec les lois et règlements en vigueur à l’époque “, indique le communiqué.

Et de préciser que, son recours au Conseil d’État, ” ne portait que sur l’urgence de la suspension des effets néfastes (Ndlr :déconnexion de millions d’abonnés au réseau Vodacom) de l’arrêté (Ndlr : du ministre du PT-NTIC) sur la population congolaise et non sur le fond“.

Lire aussi  Téléphonie mobile: Vodacom Congo, premier opérateur à lancer la 4G au pays
- Publicité -

EN CONTINU

La ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine en visite de travail en RDC

Depuis lundi, la ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine (RCA), Marie-Noëlle Koyara est en mission officielle...
Lire aussi  Licence 2G Vodacom : "vers une solution imminente"

Insécurité à Kinshasa: L’ambassade de Belgique donne des consignes de sécurité à ses ressortissants

Les consignes de sécurité ont été donné par l’ambassade belge à ses ressortissants suite à la recrudescence de l’insécurité à Kinshasa, particulièrement dans la commune de Gombe.

Sele Yalaghuli: “Il y a nécessité de tout mettre en œuvre pour réussir les engagements convenus avec le FMI”

Le Ministre de finances Sele Yalaghuli se veut rassurant sur la capacité du Gouvernement à contenir le déficit public dans les limites...

Le médecin chef de zone de santé de Kanzala suspendu pour détournement des fonds

Dans une décision rendue publique samedi 22 février dernier, le Gouverneur de Kasai, Dieudonné Pieme a suspendu le médecin chef de zone...

Greve des professeurs de l’UNIKIN: le ministre de l’ESU rassure les grévistes de la réponse favorable du Gouvernement

Dans un communiqué de presse datant de ce lundi 24 février 2020, le ministre de l'ESU Thomas Luhaka s'est félicité de la...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join