25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

Violences en Ituri: le HCR annonce plus de 300 000 déplacés

- Publicité-

Des déplacements massifs signalés dans le nord-est de la RDC au milieu de nouvelles violences annonce un communiqué de presse du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés reçu par POLITICO.CD.

“Des personnes fuient des attaques et des contre-attaques sur le territoire de Djugu. On apprend que les deux communautés forment des groupes d’autodéfense et sont impliquées dans des meurtres par vengeance” écrit le communiqué publié ce mardi à Juba au Sud-Soudan, où cette organisation de l’ONU a retransmis une conférence de presse sur la situation des personnes fuyant la RDC, qui a eu lieu au Palais des Nations à Genève.

“La violence dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) aurait déplacé plus de 300 000 personnes depuis le début du mois de juin. La situation dans la province d’Ituri s’est détériorée depuis le milieu de la semaine dernière, suite à de multiples attaques impliquant les groupes Hema et Lendu” a déclaré Babar Baloch, porte-parole du HCR.

Les attaques interethniques entre les deux communautés avaient déjà entraîné de nombreux déplacements de population fin 2017 et début 2018, mais la situation s’était calmée. Des déplacements à grande échelle sont signalés dans trois des cinq territoires administratifs de l’Ituri: Djugu, Mahagi et Irumu. Des personnes fuient attaques et contre-attaques sur le territoire de Djugu. On signale que les deux communautés forment des groupes d’autodéfense et sont impliquées dans des meurtres par vengeance” a-t-il poursuivi.

Les estimations ont été reçues de sources locales dans 125 localités. Le HCR et les autres acteurs humanitaires n’ont actuellement pas accès à la plupart des zones touchées“.

Lire aussi  Ituri-Irumu : 7 villages attaqués par les miliciens de FRPI

Le HCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, craint que cette escalade ne submerge de vastes régions de la province. “Nous sommes gravement préoccupés par la sécurité des civils après avoir reçu des informations faisant état d’homicides, d’enlèvements, de mutilations et de violences sexuelles contre des personnes” explique le porte-parole de cette organisation.

La majorité des personnes déplacées ont cherché refuge auprès des communautés hôtes. Quelque 30 000 personnes sont arrivées dans les sites de déplacement existants où les conditions étaient déjà très difficiles, avec de nombreux besoins, notamment en matière de logement et de santé lit-on dans ce communiqué.

Lire aussi  En Ituri, Bamanisa ne rend pas les armes

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD

- Publicité -

EN CONTINU

La ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine en visite de travail en RDC

Depuis lundi, la ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine (RCA), Marie-Noëlle Koyara est en mission officielle...

Insécurité à Kinshasa: L’ambassade de Belgique donne des consignes de sécurité à ses ressortissants

Les consignes de sécurité ont été donné par l’ambassade belge à ses ressortissants suite à la recrudescence de l’insécurité à Kinshasa, particulièrement dans la commune de Gombe.

Sele Yalaghuli: “Il y a nécessité de tout mettre en œuvre pour réussir les engagements convenus avec le FMI”

Le Ministre de finances Sele Yalaghuli se veut rassurant sur la capacité du Gouvernement à contenir le déficit public dans les limites...

Le médecin chef de zone de santé de Kanzala suspendu pour détournement des fonds

Dans une décision rendue publique samedi 22 février dernier, le Gouverneur de Kasai, Dieudonné Pieme a suspendu le médecin chef de zone...

Greve des professeurs de l’UNIKIN: le ministre de l’ESU rassure les grévistes de la réponse favorable du Gouvernement

Dans un communiqué de presse datant de ce lundi 24 février 2020, le ministre de l'ESU Thomas Luhaka s'est félicité de la...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join