l'info en continu

Sud-Kivu : le Collectif Amka Congo demande que justice soit faite et rendue en faveur de Floribert Chebeya

- Publicité-

Neuf ans après l’assassinat de Floribert Chebeya à Kinshasa et son Chauffeur Fidel Bazana, le collectif Amka Congo estime désormais que, l’alternance de décembre 2018 en République Démocratique du Congo permettrait que la mémoire de ce grand homme soit redorée, rétablie et que la famille biologique et compagnon de lutte ayant combattu pour l’alternance se sentent rétablie; lit-on dans leur déclaration parvenue à Politico.cd ce samedi 01 juin 2019.

Remy Kasindi un des militants de ce collectif, il estime que les activistes des Droits de l’homme doivent travailler intelligemment pour que leur collègue ne soit jeté dans des oubliette.

- Publicité-

Pour lui, les DDH doivent continuer à accompagner sa lutte contre les antis valeurs et le rétablissement d’un vrai État de droit, prônait par Floribert Chebeya.
Floribert Chebeya était un militant des Droits de l’Homme en République Démocratique du Congo. Il a créé à la fin des années 1980 l’ONG la « Voix des Sans Voix » (VSV).

Cette organisation membre de la société civile défend les prisonniers politiques, et touchent à des sujets sensibles, comme la suppression de la Cour d’ordre militaire, instituée par Laurent-Désiré Kabila.

Floribert Chebeya a été assassiné le 2 juin 2010. Son corps a été retrouvé sur la banquette arrière de sa voiture, à la sortie de Kinshasa.

Le collectif Amka Congo attend toujours que justice soit faite et rendue en faveur de Floribert Chebeya, neuf ans après son assassinat et celui de son Chauffeur Fidel Bazana.

Thierry M. RUKATA/Politico.cd

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU