Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min

La Communauté internationale appelle à ne « bloquer l’accès à l’internet » en RDC

Dans une déclaration commune, les Etats-Unis, la Suisse, le Canada, la France, le Pays-bas, le Royaume-Uni, la Belgique, la Suède et l’Union Européenne appelle le gouvernement congolais à ne pas bloquer l’accès à internet et aux médias.

La République démocratique du Congo est sous black-out total depuis peu avant-midi ce lundi, au lendemain des élections tendues au pays. Le gouvernement a décidé de couper unilatéralement les connexion internet, pénalisant des millions de personnes la veille même de la Saint Sylvestre.

« Nous demandons au gouvernement de ne pas bloquer les moyens de communication et notamment l’accès à internet, ainsi que les médias« , affirme le communiqué de ces pays consulté par POLITICO.CD.

Alors que les connexions internet sont coupées, le dépouillement est toujours en cours, loin cependant de toute observation indépendante. Plusieurs missions d’observation et la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) dénoncent cette situation susceptible, selon elles, d’occasionner la fraude.

« Nous soutenons l’appel au calme lancé par la CENCO et la SYMOCEL ainsi que leur demande d’un accès des observateurs aux centres de complication des résultats« , affirment les Etats-Unis, la Suisse, le Canada, la France, le Pays-bas, le Royaume-Uni, la Belgique, la Suède et l’Union Européenne.

 

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...