Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 11:28 11 h 28 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 11:28 11 h 28 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 11:28 11 h 28 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 11:28 11 h 28 min

Deux soldats rwandais tués par des « rebelles » venant de la RDC, annonce Paul Kagame

Le président rwandais Paul Kagame a déclaré que le groupe qui avait pénétré dans la ville frontalière de Rubavu avait peut-être lancé une attaque pour tester les défenses du Rwanda. « Je pense que deux soldats ont été tués, deux ou trois, du côté rwandais. Nous rassemblons toujours suffisamment d’informations sur leur provenance et leur assistance« , a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, cité par l’agence britannique Reuters.

« Nous recherchons des éclaircissements et la collaboration des autorités congolaises, ainsi que de la coopération pour comprendre ce qui a permis cela« , a-t-il déclaré, ajoutant que les assaillants avaient subi un certain nombre de victimes.

Bien que Kagame n’ait pas identifié le groupe, les forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) font partie des groupes rebelles opérant en République démocratique du Congo. Le président rwandais a néanmoins laissé ouverte la possibilité que l’attaque ait été organisée par un nouveau groupe appelé RNC, l’un des nombreux groupes qui, a-t-il dit, s’était uni aux forces des FDLR.

 

Un porte-parole des FDLR a déclaré mardi à la radio BBC Kinyarwanda avoir attaqué le Rwanda alors qu’il poussait les troupes rwandaises qui avaient tenté de rapatrier de force les réfugiés rwandais au Congo.

Les FDLR comprennent d’anciens miliciens hutus responsables du génocide rwandais de 1994 qui se sont ensuite réfugiés dans l’est du Congo. Sa présence sur le sol congolais a été citée comme raison d’une série d’interventions militaires du Rwanda.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...