Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min

Tryphon Kin-kiey Mulumba appelle à écarter la machine à voter

Dans une intervention à la Radio France Internationale, l’ancien ministre s’est dit contre la machine à voter imposée par la Commission électorale, mais qui  au  coeur d’une vive polémique au pays.  « Je pense qu’il faut absolument écarter cette machine à voter. Personne n’en veut. Tout le monde est contre », a-t-il confié. 

Par ailleurs, l’élu de Masimanimba s’est montré sceptique, quant à la tenue de ses élections pour la date du 23 décembre prochain comme l’affirme le calendrier électoral.

« Comment d’ici à trois mois, on ira aux élections? Interroge-t-il. Je ne vois pas comment ces élections auront lieu le 23 décembre. Pourquoi ne pas prendre le courage de le dire ? 8a doit être une réunion de vérité. Il faut que la CENI et les candidats se disent les vérités », dit-il  en référence à une réunion qui s’ouvre aujourd’hui à Kinshasa entre la CENI et les candidat à la Présidentielle.

Tryphon Kin-Kiey Mulumba, alors membre du Bureau politique de la majorité au pouvoir, a créé la surprise en déposant sa candidature à cette présidentielle.  L’élu et réélu de Masimanimba, qui est en tourné en Europe et aux Etats-Unis, a annoncé à POLITICO.CD son retour prochain au pays pour présenter son programme de gouvernement dénommé « ENACE ».

Dans son interview POLITICO.CD, il a annoncé vouloir « continuer l’oeuvre de Kabila ».  Pour lui, le président Kabila reste encore la meilleure solution pour le Congo.  « Le Président Kabila a réalisé une œuvre pas parfaite, mais mérite d’être poursuivi. Je m’inscris dans la continuité et l’intensification de l’œuvre politique. Il me parait important de garder le cap et surtout d’intensifier la reconstruction de notre pays. » explique-t-il.

C’est la première fois qu’un proche du président Kabila s’oppose à cette machine à voter, que l’opposition, la Société civile, les mouvements citoyens,  l’Eglise catholique et même la Communauté internationale dénonce.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...