Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min

A Bruxelles, l’opposition énumère 9 préalables pour « éviter le chaos » en RDC

Neuf, c’est le nombre des préalables qu’ont énuméré les opposants congolais à l’issue de leur rencontre ce mercredi à Bruxelles. Dans un document commun signé par Adolphe Muzito, Félix Tshisekedi, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi et Vital Kamerhe, l’opposition s’allie pour poser les préalables suivants au sujet du processus électoral:

  1. Le rejet de la machine à voter imposée par la CENI en violation de la loi électorale
  2. Le nettoyage du fichier électoral afin d’identifier et extraire les plus ou moins dix millions d’électeurs enrôlés sans empreintes digitales;
  3. La mise en oeuvre immédiate des mesures de décrispation politique conformément aux dispositions de l’Accord de la Saint Sylvestre (libération des prisonniers politiques, le retour des personnalités politiques exilées, notamment les cas emblématiques traités dans le rapport sur la décrispation politique conduit par les évêques de la CENCO, réouverture des médias et l’accès aux médias publics, liberté de manifestation, fin des tracasseries policières et administratives contre les opposants);
  4. La participation effective des candidats exclus ou invalidés pour des raisons politiques afin d’assurer la tenue d’élections inclusives
  5. L’accréditation et le déploiement des observateurs des instances internationales UN, UE, SADC, OIF et autres;
  6. L’assistance de la communauté internationale, à savoir les Nations unies, l’Union Européenne, l’Union Africaine, la SADC et la CIRGL, sur le plan politique, financier et matériel pour organiser des élections inclusives dans la paix;
  7. Le déploiement d’une force régionale de la SADC pour sécuriser le processus électoral, les candidats et la population;
  8. La participation effective de la MONUSCO au processus électoral pour le transport du matériel et la logistique ;
  9. La restructuration et l’audit de la CENI conformément au prescrit de l’accord de Saint-Sylvestre.

Si ces conditions n’étaient pas respectés, dit le communiqué, la CENI et le Gouvernement seront « tenus responsables du chaos et des conséquences auxquelles conduira l’organisation d’une parodie d’élection.« 

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...