RDC: Tirs, colère et échauffourées à Lubumbashi

Lire à la une

14 nouveaux cas d’Ebola confirmés dans l’Est de la RDC

Selon le dernier bulletin épidémiologique daté du jeudi 16 janvier, les cas confirmés ont été signalés dans...

RDC : Félix Tshisekedi: “Le Go Pass n’est pas foncièrement mauvais. Mais le but est de savoir ce que l’on en fait”

Le Chef de l'Etat congolais, Félix Tshisekedi, lors d'une interview accordée à la Radio Vatican, a promis...

La RDC et le Saint-siège ratifient l’accord-cadre sur des questions d’intérêt commun

Ce vendredi 17 janvier 2020, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Vatican, et le Président congolais...
- Publicité-

Les forces de sécurité congolaises ont déployé les gros moyens pour stopper plusieurs manifestations simultanées des partisans de Moïse Katumbi dans plusieurs coins de la ville de Lubumbashi. 

La coalition ENSEMBLE avait appelé ses partisans à marcher pour exiger le retour de leur leader, l’ancien gouverneur de la province du Katanga, a qui les autorités ont refusé l’entrée sur le territoire congolais via Kasumbalesa, au sud de Lubumbashi, le samedi et vendredi derniers. 

Tôt le matin, des centaines de femmes sont descendue dans les rues avec une banderoles réclamant le retour de Katumbi; jusqu’à camper devant le gouvernorat de la ville. 

La population réclame Katumbi

Dans plusieurs autres commune notamment au Golf, Kapemba et même au centre-ville, des dizaines de personnes formant des colonnes sont sorties dans les rues, scandant des cris hostiles au pouvoir congolais et à la gloire de Moïse Katumbi. 

Les forces de police et, selon des témoins, des Gardes Présidentielles ont surgi, tirant en l’air pour disperser ces mouvement. 

D’autres manifestants ont été également dispersés au centre-ville, où des tirs ont créé une situation de panique. “Nous avons entendu des rafales d’armes, les gens fuient dans tous les sens, j’ai vu même des militaires commencer à investir la ville“, explique un des passants aux journalistes de POLITICO.CD. 

Vers le sud, à Bongonga, des “tirs à l’arme lourde sont entendus”, confient plusieurs sources dans la ville. Des images diffusées sur internet montrent des colonnes des partisans chantant en la gloire de Moïse Katumbi un peu partout dans la ville.

Dans les quartiers populaires, la population a barricadé les rues, brûlant des pneus. Une situation qui force les forces de l’ordre à intervenir. Aucun bilan n’est pour l’air connu. 

Jusque 10h30 heure locale, la situation dans le centre-ville redevenait normale, alors que les magasins et commerces restaient fermés. Des tirs sporadiques sont néanmoins entendus un peu partout dans la ville. 

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Ces informations en provenance de lubumbashi ne présagent rien de souhaitable! Des efforts doivent être entrepris dans les deux sens de manière à préserver les acquis de plusieurs années de dur labeur! Une fois de plus, paix, paix et paix!

Comments are closed.

- Publicité-

Les + récents

RDC/Félix Tshisekedi à Londres : “les Banyamulenge sont des Congolais”

Dans mot, Félix Tshisekedi a affirmé que les Banyamulenge étaient des congolais car ils sont restés de...

Félix Tshisekedi apporte de nouveau son soutien son “allié” Vital Kamerhe: “il ne faut pas nous diviser”

Devant la diaspora congolaise de Londres ce dimanche, le président Félix Tshisekedi a apporté une nouvelle fois son soutien à son ...

Félix Tshisekedi menace ses alliés du FCC de dissoudre l’Assemblée nationale “s’ils multiplient des crises”

Arrivée au Royaume-Uni ce dimanche pour prendre notamment part au Sommet de Londres sur les investissements en Afrique, le président Félix Tshisekedi...

Kwilu: Deux morts enregistrés à la prison centrale de Bandundu Ville

Deux morts ont été enregistrés en seulement trois jours dans la prison centrale du cinquantenaire à Bandundu dans la province du Kwilu,...

Ministère du CMPMEA: Les entreprises à capitaux étrangers dans le secteur minier appelées à réserver la sous traitance aux nationaux

Le ministre des Classes moyennes, petites et moyennes entreprises et artisanat (CMPMEA), Justin Kalumba Mwana Ngongo a décidé que désormais toutes...

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join