Plainte en Suisse contre Glencore pour ses activités avec Dan Gertler en RDC

0
703

L’ONG suisse spécialisée dans la responsabilité sociale des entreprises a déposé une dénonciation pénale auprès du ministère public de la Confédération helvétique, lui demandant d’ouvrir une procédure contre l’entreprise pour ses activités en République démocratique du Congo (RDC), rapporte notamment le journal français Le Monde

Elle accuse Glencore d’avoir obtenu des concessions minières à vil prix grâce à l’intervention d’un sulfureux homme d’affaires israélien auprès du pouvoir congolais. « Les indices de malversations entourant l’acquisition de mines sont suffisants pour que les autorités pénales ouvrent une enquête et se prononcent sur la légalité d’opérations dont la presse et les ONG dénoncent le caractère problématique depuis plus de cinq ans », affirme l’ONG, cité par nos confrères.

Ces accusations font suite au « Paradise Papers », cette enquête sur les paradis fiscaux publiée en novembre par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), dont Le Monde fait partie. « Les Paradise Papers ont montré que Glencore a mandaté l’homme d’affaires Dan Gertler pour négocier avec les autorités congolaises les conditions d’obtention des concessions de la société Katanga Mining », détaille Marc Guéniat, le responsable des enquêtes de Public Eye.

Avec Le Monde.