L’empire financier de Zoe Kabila

Bloomberg revient à nouveau sur la fortune du président Joseph Kabila. Cette fois-ci, le très sérieux journal américain spécialisé dans l’actualité des affaires, épingle Zoe Kabila, le frère du président congolais, qui, selon le média outre atlantique, posséderait un empire commercial qui évalué à plusieurs millions de dollars. Partager :FacebookX

KABILA ZOE

Dans une enquête publiée le 17 juillet sur son site internet, Bloomberg affirme que le frère du président Kabila a des participations dans plus de douze entreprises au pays,  qui vendent des diamants, possèdent un hôtel de luxe sur la côte atlantique du Congo, construit des routes, investi dans l’agriculture, créent une franchise de fast-food et des permis de conduire imprimés… citant des documents en sa possession.

« Les entreprises de Zoe, ainsi que celles de ses frères et soeurs, ont apporté des centaines de millions de dollars au clan Kabila« , expliquent nos confrères américains. En décembre dernier, le même média avait mis en exergue un réseau d’entreprises appartenant aux proches du Président et générant des millions de dollars.  

« La loi congolaise n’interdit pas aux membres de la famille du président de s’engager dans des affaires privées. Depuis qu’il est devenu député en 2011, Zoe [Kabila] a dû adhérer à un code de conduite pour les fonctionnaires de l’État et divulguer ses actifs et ses activités commerciales« , ajoute Bloomberg.

Il ne s’agit donc d’aucune accusation de malversation dans cette longue enquête qui étale cependant un enrichissement conséquent du frère du Président. « Il n’y a rien qui dise que ce gars ne peut pas faire affaire« , a d’ailleurs déclaré Theophas Mahuku, un partenaire de Zoe Kabila dans au moins sept des entreprises, au journal américain.

 

L’enquête de Boomberg est à lire ici (en anglais)