Tshibala veut ramener le taux de change à 1000 Francs!

18
1129

En République démocratique du Congo, comme un peu partout ailleurs,  le Dollar américain est le thermomètre d’économie. Le billet vert est ainsi un écran témoin sur lequel la santé financière du pays est reflétée. Et le peu que l’on puisse dire, la donne n’est pas du tout bonne pour les Congolais. Du coup, le Premier minsitre Bruno Tshibala décide d’intervenir.

« Le Premier ministre, Bruno Tshibala est déterminé à freiner l’élan de dépréciation du Franc congolais, en ramenant le taux de change à 1 000 Franc un dollar américain« , annonce sans rire le site internet de la Primature ce matin.

Le site officiel du Premier ministre Bruno Tshibala fait savoir que « des stratégies idoines » seraient en train d’être concoctées en interne.  « Le directeur de cabinet du chef du gouvernement, le Professeur Michel Nsomue a tenu, mercredi 12 juillet 2017, une importante séance de travail avec les directeurs de cabinet adjoints, réunion élargie aux conseillers principaux, conseillers techniques spéciaux et responsables des cellules rattachées au cabinet« , annonce-t-on.

Mais, quelle est cette mesure magique qui pourrait freiner le dollar? Entre-temps, la monnaie américaine a atteint le 1600 Francs congolais, plafond fixé par le Premier ministre, durant la présentation de son  budget au Parlement, pour la fin de l’exercice en cours, c’est-à-dire, pas avant décembre 2017.

Selon le Conseiller principal au Collège Economie, portefeuille et bonne gouvernance, André Kayembe, toujours cité par le site de la Primature: « pour y arriver, le gouvernement va travailler en collaboration avec l’autorité monétaire qu’est la Banque centrale du Congo et cela va se faire au courant de ce mois de juillet. » En français, rien de concret.

« Bientôt, a indiqué André Kayembe, une commission sera mise en place et plusieurs mesures efficaces vont être mises en œuvre en vue de ramener le taux de change de la monnaie nationale, actuellement de 1570 Francs sur le marché parallèle, à 1 000 Francs« , lance-t-on cependant.

Il faudra toutefois noter que le gouvernement, y compris la Banque Centrale du Congo (BCC) a maintes fois tenter de stopper l’hémorragie, mais en vain.

18 Commentaires

  1. ANNONCE SANS RIRE LE SITE DE LA PRIMATURE, Vraiment politico vous êtes méchants, mais aussi TSHIBALA ? Tu es maintenant gouvernant , il fait des annonces comme s’il était dans l’opposition, moi si j’étais là, je vais faire ceci où cela . Finie cette époque Mr Tshibala , Quand on gouverne on agit , les résultats parleront à ta place , les fonctionnaires sont déjà très fâchés , tourne ta langue 7 fois avant de parler. Conseille d’amis.

  2. quel magie! un pays sans economie et ses animateurs ne vivent que le principe des gros poissons qui mangent les petits oubliant que une fois les petits exterminés votre tour viendra

  3. tu ne feras pas mieux que ton autre vomit à la personne Badibanga ! tantôt tu declares ramener le taux pour la paix de fonctionnaire à 1425 fc, tantôt c’est le ramener à 1000 fc…. on ne pactise pas avec le diable quelqu’en soit tes besoins !

  4. Sans Jésus –Christ , le pouvoir rend fou. Le prendre ou le perdre rend fou absolument. Préparés ou improvisés, sanglants ou dérisoires, réprimés dans l’œuf ou célébrés dans la gloire, complots et coup d’État parcourent l’histoire humaine depuis les origines. On pourrait croire les sociétés humaines d’aujourd’hui de plus en plus gagnées aux principes démocratiques, moins sensibles à la tentation du complot ou au déclenchement d’un coup d’État. Ce serait oublier qu’ils peuvent toujours se pratiquer à l’ancienne, à base d’uniformes et de blindés en un certain nombre de pays. C’est oublier aussi la longue marche des expériences et des progrès dans la manipulation des foules et la gestion des opinions publiques.
    Il ne faut pas pour autant céder à la vogue des théories complotistes, des subversions ourdies dans l’ombre, des meneurs occultes et des associations malfaisantes. En évoquant cette mode, ce hors-série aide aussi à éloigner quelques mythes et à faire œuvre salubre.

  5. Le français est compliqué pour certains… comment savez-vous qu’une mesure est EFFICACE alors qu’elle n’est pas encore appliquée et évaluée (dixit la déclaration de Mr le conseiller..). Et les 28 mesures du chef de l’etat? Une commission à mettre en place pour faire quoi? Dans tous les cas, la RDC a besoin d’alternance politique comme tout état moderne; de bonne gouvernance pour capturer les ressources internes, de cadres compétents à tous les niveaux pour améliorer la productivité. Ces 3 paramètres amélioreront l’image du pays et remettront en confiance les partenaires publics et privés pour de nouveaux investissements. Est-ce difficile à comprendre??? Trêve de commissions, utilisez vos cerveaux les amis et le bon sens….Botika ko kosa Kabila.

  6. Nous Devons Produire Pour Etre Independant Etant Donne Que Notre Economie Est Extravertie Donc Nous Dependons De L’exterieur Nous Devons Etre Exportateurs Des Produits De Prémières Nécessités Et Non Des Grands Importateurs ,Nos Dirigeants Doivent penser à l’ autofinancement

Comments are closed.