jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 17:32 17 h 32 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 17:32 17 h 32 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 17:32 17 h 32 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 17:32 17 h 32 min

l'info en continu

La nouvelle stratégie du Pouvoir contre Katumbi

- Publicité-

C’est peut-être la fin d’une période dans la lutte Katumbi – Kabila, et le début d’une autre. Pour la première fois, les nuances utilisées par des autorités congolaises au sujet du retour de l’opposant congolais Moïse Katumbi, en exil depuis l’année dernière, semblent lui laisser enfin la possibilité de regagner le pays.

Dans sa sortie cet après-midi, Alexis Thambwe Mwamba, ministre congolais de la Justice et garde des sceaux, a d’abord admis la réception par le gouvernement congolais d’une note du Comité des Droits de l’homme de l’ONU, demandant la mise en place de mesures « provisoires » de liberté pour Moïse Katumbi, en attardant le verdict sur sa plainte déposée le 15 juin dernier.

- Publicité-

« Nous avons reçu une note sur son cas du Comité des droits de l’homme de l’ONU, avec des mesures provisoires. Monsieur Katumbi n’a pas un problème avec le Président, ni avec le gouvernement. Il peut rentrer au Congo quand il veut« , a dit Alexis Thambwe.

Pour la première fois, le gouvernement ne parle plus « d’arrestation »,  mais, plutôt, d’une « poursuite du procès à l’état où il a été laissé. » M. Thambwe rappelle par ailleurs que Moïse Katumbi a fait appel à sa condamnation l’année dernière de trois ans de prison fermes. A ce titre, explique le ministre de la justice, il est libre de retourner au pays.  « Quand il rentre au Congo, il va se retrouver devant la justice« , a-t-il ajouté.

Le piège de la nationalité

Néanmoins, si Moïse Katumbi peut rentrer au pays, un autre danger le hante désormais: l’invalidation de sa candidature à la Présidentielle prochaine. Et c’est à ce sujet que la nouveauté de la stratégie du Pouvoir débarque.

En effet, dans sa longue sortie, le ministre  Thambwe a tout aussi démenti la volonté du pouvoir de chercher à empêcher Moïse Katumbi de se présenter à la présidentielle. « Il n’a jamais été question d’empêcher Monsieur Katumbi de se présenter à la présidentielle. C’est ne pas des poursuites en justice qui l’empêcherait de se présenter« , explique-t-il.

Néanmoins, M. Thambwe fait une remarque qui laisse entendre une situation bien plus compliquée contre l’opposant congolais. « C’est la constitution (…) qui interdit la double nationalité, et qui empêche Monsieur Katumbi de se présenter« , ajoute-t-il. Le ministre congolais n’a cependant pas expliquer si Moïse Katumbi détenait une double nationalité.

Alexis Thambwe fait allusion à l’article 72 de la Constitution, qui affirme que « nul ne peut être candidat à l’élection du Président de la République s’il ne remplit les conditions ci-après : 1. posséder la nationalité congolaise d’origine ; 2. être âgé de 30 ans au moins ; 3. jouir de la plénitude de ses droits civils et politiques ; 4. ne pas se trouver dans un des cas d’exclusion prévus par la loi électorale. »

Moïse Katumbi est né en 1964 de l’union entre son père,  Nissim Soriano, un juif originaire de l’île grecque de Rhodes, avec une princesse de l’ethnie bemba, arrière-petite-fille du roi Msiri. Néanmoins, l’homme a toujours visiblement détenu la nationalité congolaise, où il a été pendant longtemps gouverneur de l’ex-Katanga, une fonction qui interdit la double nationalité.

- Publicité -

15 Commentaires

  1. Si un intru Tanzanien dont le lieu de naissance et C.V. sont flous, et n’ayant decouvert la RDC qu’en Mai 1997 en sortant des malles des envahisseurs Rwandais de la bande AFDL, si cet intru peut donc se hisser au sommet de la RDC a travers multiples tricheries aux elections, qu’est qui empecherait un digne fils du Pays tel que Moise Katumbi de se porter candidat a la Presidence de son Pays d’origine?

    Lui dont le lieu de naissance en RDC et « parcours vitae » ne souffrent d’aucun doute? En plus qui est Thambwe Mwamba, pour emettre de critetres de moralite? Est-ce le meme ex-Terroriste RCD-Goma?

    • Mr Katuba, fais gaffe de citer Kamerhe quand tu écris tes inepties. Que ça soit la derniere fois. Parle de Soriano et laisse le Pacificateur en paix. Mtchouiiii

  2. Mauvaise foi quand tu les tient! C’est aujourd’hui que ce ministre de l’injustice se rend compte de Mr Moise n’est pas congolais! Mais de qui se moque t-il?? Nous avons dans ce pays des personnalités qui occupent des postes clés alors que leurs noms sont pour le moins étrange « Nyarugabo,Ruberwa Kamerhe Bisengimana… L’un d’eux a même été vice président.Ce monsieur doit donc arrêter de se foutre de notre gueule.La vérité est que Moise leur fait peur.Ils savent que c’est le seul homme capable de métamorphoser réellement ce beau pays qu’ils ont mis à genou

  3. Alexis,

    L’age et diabete te hante. Fais attention au risque d’être lapidé où tu te trouve.

    Pour cette question que vous soulevez toko bomana.

    Zoba zoba

  4. Imbecile de Tambwe mwamba , vous aviez fait tue’ des millions de congolais ca n te dit rien , un papa de plus de 70 ans , tauneau , criminal

  5. Que ce soit tot ou tard, si Soriano KATUMBI est Zambien alors il ne doit pretendre dirige le Congo aussi avec ses liens d’amour avec la Rwando-Burundaise. Cessons la naivete peuple congolais. La loi est congolaise alors appliquons la pour tous. Que Kamitatu porte parole exibe le contraire comme la copie du journal qu’il exiba le lendemain de la nommination de Samy Badibanga.

  6. J’ai vu sur les réseaux sociaux, des gens affirmant que Thambwe Mwamba serait belge, ce qui explique le fait qu’il soit poursuivi par la justice belge. La vérité d’après la justice belge sieur Thambwe Mwamba est résident étranger en Belgique depuis 19 ans. Maintenant que lui à son tour,ministre de la justice et garde des sceaux donne l’information que Katumbi posséderait aussi une nationalité autre que congolaise, le forum s’enflamme. Pourquoi tant d’émotion ? Ministre de la justice c’est quand même une bouche autorisée. Vous voyez comme ce dossier de double nationalité mis au frigo depuis 2006 resurgit.J’ai même vu sur twitter Sindika Dokolo venir à la rescousse de son ami en qui il a trouvé plein de pertinence. Chers compatriotes, faisons attention à ce qu’on ne réédite pas les erreurs ayant permis à l’afdl de s’installer avec sa cohorte d’étrangers.

  7. Voilà ce qui arrive lorsque pendant 57 ans de gestion hasardeuse,l’état civil a été négligé au profit des actes de jouissance.

  8. Tous les moyens sont bons pour empêcher KATUMBI de postuler pour quelle raison, votre président ne peut être candidat laisser les autres s’affronter loyalement. Aujourd’hui KATUMBI peut rentrer mais il n’est pas congolais à 100%;Finalement soyons sérieux, le mec était gouverneur comme le dit l’article de politico cd , après votre justice la poursuivit d’abord avec une affaire des 800 mercenaire exposé par le même ministre qui découvre aujourd’hui moise n’est congolais . Le pire est certain commentaire que je vois ici c’est malheureux pour nous congolais.

      • Le nom du prochain President de la RDC doit commencer par la letrre K pour respecter les triple K carre:
        Kaguta@Kampala, Kabila@Kinshasa et HE Kagame@Kigali.
        Donc pratiquememt le president sera soit Katumbi ou Kamhere ou un autre ayant un nom commemcant par K.

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :