Alexis Thambwe appelé à démissionner « par dignité »

9
718

La quasi-totalité des détenus de la prison de Kasangulu se sont évadés dans la nuit du jeudi au vendredi 19 mai, quelques heures après ceux de la prison centrale de Kinshasa, l’ex-Makala. Situé à une trentaine de kilomètres de Kinshasa, le territoire de Kasangulu est dans la province du Kongo central, base même de la secte Bundu dia Kongo, qui a attaqué le Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK, ex-Makala).

Le même 19 mai,  14 prisonniers se sont évadés d’un cachot à Kalemie, dans la province du Tanganyika, au sud-est du pays. Le 26 mai,  sept enfants dont l’âge varie entre 15 ans et 17 ans sont ainsi entrés en cavale depuis la prison du cinquantenaire à Bandundu-ville dans la province du Kwilu. Trois jours plus tard, 14 prisonniers sur 18 ont fui du cachot du Parquet près le Tribunal de paix de Muanda au Kongo Central.

La série a continué jusqu’à l’attaque simultanée du Parquet de Matete et de l’Etat-major du Commissariat Urbain du Mont-amba, en pleine capitale.  Cependant, les autorités n’ont jamais traité cette question des évasions de manière systématique. Si la prison de Makala a vu des nouvelles mesures être prises, les autres attaques ont été souvent déclarées sans envergure, provenant des « bandits » ou des « assaillants non identifiés ».

Des événements qui ont suffi pour fragiliser la position du ministre congolais de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, déjà sous le feu des critiques depuis le 17 mai dernier.  « Comment le gouvernement est-il incapable, à travers ses services, d’assurer la sécurité de nos pénitiers? C’est anormal qu’après ce qui s’est passé à Makala et ailleurs, qu’on n’ait pas pris les mesures essentielles pour que cela ne se répète pas« , s’est indigné le député national Grégoire Kiro sur les ondes de Top Congo FM.

Il s’étonne également au sujet des évasions à Beni, ville sous opération de l’armée, qui y traque les miliciens ADF/Nalu depuis plusieurs années.  « Beni, c’est quand même une zone opérationnelle où il y a plus de 10.000 militaires, je rappelle aussi que la prison de Tanguayi à Beni, c’est une prison des dangereux criminels, dont des ADF, des coupeurs de routes (…) et que tout se monde se retrouve dans la nature, c’est très très dangereux pour la population », craint-il.

Comme plusieurs, il appelle également au départ du ministre Alexis Thambwe: « le ministre de la justice en ce qui le concerne personnellement, s’il a encore un tantinet de dignité, il faut qu’il démissionne tout simplement. Parce que c’est quand même son secteur, rien ne marche dans son secteur, nous lui avons fait des recommandations« , lance-t-il.

Même son de cloche du côté de la Société civile où Georges Kapiamba, président l’Association congolais pour l’accès à la justice (Acaj), exige la démission du Garde des sceaux congolais.

« Nous demandons une fois de plus la démission volontaire du ministre de la justice, ou qu’il soit contraint à démissionner parce que là, nous avons une énième preuve qui montre qu’il n’arrive toujours pas à maîtriser notre système carcéral. et que le gouvernement tarde aussi à apporter des solutions urgentes qui son attendues dans ce secteur« , dit-il au micro de Top Congo.

9 Commentaires

  1. Ce jouisseur arrogant, exhibant un petit diplome en droit de l’Universite de Bujumbura, et un vagabond- connu, jadis Mobutiste, puis Bembiste, puis Kagamiste, et aujourd’hui kanambiste pour besoins de son ventre, n’a plus d’honneur qui lui reste pour demissionner.

  2. Thambwe ne fait que ce que son gouvernement le lui demande,libérer les prisonniers , créer l’insécurité,et retarder les élections de décembre 2017.La démission ici c’est la dissolution du gouvernement mis en place en violation des accords de CENCO.

  3. Monsieur l’intelligent qui traitre les autres des idiots comment expliquer qu’après les évasions spectaculaires de MAKALA, aucune mesures n’a été prises pour plus des sécurités dans les prisons du pays????
    Et si ces prisonniers sont content comme l’intelligence nous avez rassurés pourquoi ils s’évadent.

  4. Faut pas rêver. Démissionner pour question de dignité n’existe pas dans le système moral congolais. Kabila ne connait pas tout cela car ce n’est pas dans son vocabulaire. Qui vous dit que ces évasions ne sont pas organisées par le même ministre pour créer une insécurité généralisée sur l’ensemble du pays? Les congolais devraient d’abord analyser les méthodes du pouvoir pour comprendre ce qu’il se passe.

  5. S’il a une tranche de dignité il doit démissionner, cependant il n’a à pas donc il reste
    Sérieux pensez vous qu’un Sanguinaire comme Alexi Thambwe peut démissionner de son gré? Ne nous voilons pas la face il faut les chasser par la force

    • Je me demande comment les congolais ne parviennent pas à comprendre le jeu de ce maudit régime de mauvais goût. Quand nous parlons de la scène politique, il faut tout d’abord chercher à bien saisir le sens des mots. La scène c’est en quelque sorte une pièce de théâtre, et s’agissant de la politique, c’est une pièce de théâtre politique où l’on assiste soit à une pièce de bon goût pour le bien-être de la nation (la patrie), ou à une pièce de de mauvais goût quand il s’agit d’un régime politique de fait tel qu’on en a depuis 2001 en rdc… Tout ce qui se passe en réalité c’est de la délinquance politique en rdc c.à.d qu’on a un président de la république délinquant, des ministres délinquants, des gouverneurs délinquants, des chefs des institutions de fait, illégaux et illégitimes qui se comportent comme des voyous, et ils le sont. Voyez-vous… Des bons à rien, avares, avides, sans affection naturelle, des vampires assoiffés du sang humain et de pouvoir; méchants, sans cœur, arrogants, remplis d’orgueil, hypocrites, égoïstes, voleurs et sans morale. Ils asservis leurs propres frères par leur folie de grandeur. Honteux d’eux-mêmes.

      • Vous avez bien decrit la Voyoucratie que dirige le voleur-tueur jadis chauffeur des musiciens a Dar-es-Salaam. Imaginez-vous combien de pays au Monde tolereraient une telle pourriture a leur sommet?

        Les Congolais qui tolerent ce voyou et ses bandits au sommet sont devenus laches malgre les vaillants sacrifices de leurs heros d’antan dont Patrice Lumumba !

  6. On nous avez annoncé il y a quelques années que les portes des prisons étaient ouvertes. Jusqu’ici on ne les a jamais fermées.

  7. vous rigolez,le premier idiot de
    kabila,l’idiot en chef,ne démissionera pas ,car c’est un assoifé de pouvoir et de sang comme son chef idiot aussi,ils veulent mettre à feu le Co ngo

Comments are closed.