mercredi, juillet 28, 2021
DRC
48,970
Personnes infectées
Updated on 28 July 2021 à 13:54 13 h 54 min
DRC
18,450
Personnes en soins
Updated on 28 July 2021 à 13:54 13 h 54 min
DRC
29,497
Personnes guéries
Updated on 28 July 2021 à 13:54 13 h 54 min
DRC
1,023
Personnes mortes
Updated on 28 July 2021 à 13:54 13 h 54 min

Sindika Dokolo, la nouvelle donne venue de l’Angola

- Publicité-

Entre tweets, déclarations et actions: la ligne est visiblement mince chez Sindika Dokolo. Marié à Isabel dos Santos depuis 2002, fils du congolais Augustin Dokolo Sanu,  de qui il hérite  “l’un des plus vastes empires économiques du Zaïre de Mobutu“,  l’homme d’affaires et collectionneur d’art se retrouve soudainement une passion pour le Congo natal.

Effet, c’est à coup de Tweets et sorties médiatiques que Sindika Dokolo dénoncent depuis plusieurs semaines les autorités congolaises. Mardi, l’homme est passé des paroles aux actes en volant au secours de milliers de réfugiés congolais amassés sur le sol angolais, fuyant les atrocités dans les Kasaï.

Le geste, salué par tous, non sans être innocent, est bien évidemment sanctionné de commentaires et, comme souvent, de récupération politique. “Un seul congolais apporte des vivres à ses concitoyens, alors que le Ministre She Okitundu s’est rendu sur place mains vides“, fait savoir un internaute. Oui, la semaine dernière, le Chef de la diplomatie congolaise a visité ce camp de réfugiés tenu par le Haut Commissariat aux Réfugiés où s’ammasse, depuis le 17 mars 2017, près de 23484 congolais.

Dans la foulée, M. Dokolo laisse explosé sa colère contre Kinshasa. “Je ne supporte plus la barbarie quotidienne qui sévit en RDC. Cette région, je la connais. J’ai grandi au Zaïre. Il y avait parfois de la violence, tout n’était pas toujours rose, mais quand quelque chose n’allait pas, il y avait une réaction”, s’emporte-t-il sur La libre.

Quant aux responsables de la situation, Sindika Dokolo accuse sans langue de bois les autorités congolaises: “Lorsqu’on prend du recul et qu’on met les faits les uns à la suite des autres, il est difficile de penser qu’il n’y a pas une volonté délibérée de créer les conditions d’une crise sous-régionale”, dit-il. 

Pour autant, l’homme s’est toujours défendu d’ambitions politiques.”Je ne suis qu’un citoyen énervé par les promesses non tenues, conscient de ce qui attend la RDC au bout de ce chemin, en dehors des sentiers battus que sont les textes qui régissent notre État” répond-t-il dans ce message publié le 17 mai dernier.

Kinshasa coincé entre Dokolo et l’armée angolaise

Ce qui semble ne pas convaincre des proches du Pouvoir, qui voient d’un très mauvais oeil les sorties du gendre du président Dos Santos. Par ailleurs, presque au même moment, l’Angola semble toute aussi s’exacerber de la gestion de Kinshasa tant au sujet de la crise dans le Kasaï, que celui concernant les élections.

- Advertisement -

Pays frontalier avec la République démocratique du Congo, l’Angola subit de plein fouet la crise dans la région du Kasaï. Invité de la Rédaction sur RFI, Georges Chikoti, ministre angolais des Relations extérieures n’a pas caché ses sentiments. Au-delà d’une entente globale entre ethnies, il est favorable à une enquête internationale.

Je crois qu’il faudrait que le gouvernement puisse dire exactement ce qui se passe. Si le gouvernement n’arrive pas à le dire, je crois que oui, il est important que l’on puisse savoir, parce que les réfugiés nous disent des choses qui ont besoin d’être vérifiées à l’intérieur de la RDC“, a-t-il affirmé tout en disant favorable à la mise en place d’une commission d’enquête internationale.

Le ministre angolais redoute également que ces violences dans les Kasaï soient un prétexte pour ne pas organiser les élections à temps. “J’ai l’impression que si cette question dure, certainement qu’il n’y aura pas de conditions pour réaliser la présidentielle“, craint-il avant d’ajouter: “Je pense qu’il faut qu’on se réfère à la Commission nationale électorale indépendante (CENI) mais je doute très fort de pouvoir faire les choses à temps“.

Le 21 mai, l’infanterie de l’armée angolaise accompagnée des tanks et une artillerie lourde se déploie à la frontière ouest de la RDC avec l’Angola. Des mouvements de troupes de l’armée angolaise sont aussi signalés au nord-est de l’Angola.

14 Commentaires

  1. Vous semblez un peu vite oublier le rôle joué par l’Angola dans la situation que traverse la RDC depuis 1996.
    En outre, l’histoire de Kahemba, vous avez oublié ? Expulsions teintées d’actes inhumains et dégradants, vous avez oublié ?
    Peuple congolais, basala yo nini ?

  2. je pense que les dees sont desormais jettes sur la campagne electorale sur les presdentielles en RDC en fin 2017. Dokolo est pur congolais et rempli toutes les conditions pour poser sa candidature. Le pouvoir ne peut lui trouver aucun proces ou alibi pour le bloquer. En plus le gaillrs a les moyens et le soutien d’une puissance regionale. Ce jeune a les moyens de ses options.
    NB: Qu’il demeure absolument independent et ne s’allier pas du tout aux opposents congolais qui sont tous des serpents affames….

    • Pure congolais ? Je vous rappelle que tout candidat au poste de Président de la République Démocratique du Congo doit être DE PÈRE ET DE MÈRE Congolais.
      Ce n’est pas le cas de Sieur SINDIKA DOKOLO.

    • Tu as tres bien dit. Voila qui effraie la bande MP-PPRD et leur petit chef Rwando- Tanzanien. En diabolisant Sindika Dokolo, “vrai” fils du Pays, ils ont peur de la Candidature de celui-ci. Car ils voulaient se servir traitres et des corrompus pour non seulement saboter les Elections en se servant de l’excuse du Marasme qu’ils creent dans les Kasai, mais aussi passer en force leur Referendum pour faire de leur petit nourisseur un President-a-vie de la RDC et ainsi continuer a s’enrichir. Mais “a Malin, Malin & Demi”

  3. Peuple congolais de la RDC, finissons avec Joseph Kabila, grand voleur. Comment expliquer ? un enfant, adoptif de Kabila le père, d’une femme ndumba, est devenu Chef de l’Etat ! Nous les sommes aussi, c’est notre faute, un Président KABILA le père, de son règne n’a jamais présenté ni un de ses enfants propres, ni sa femme légitime… c’est grave ! ! ! !

  4. et pourquoi pas? papa va mettre sa fille au pouvoir au Congo…les Congolais sont habilité à être diriger par des étrangers; au moins un fils du pays seras au pouvoir…

  5. DOKOLO peut avoir des bonnes attentions mais pourquoi seulement maintenant , nous avons beaucoup souffert , il est resté silencieux calmement auprès de sa belle famille, la situation des réfugiés congolais en Angola ne commence pas aujourd’hui , il réagit un peu tard. Bien que vaut mieux tard que jamais
    Moi, je pense que la réalité est que l’Angola a prit une position par rapport la RDC, ça c’est claire. bon maintenant vous avez un congolais qu’il peuvent utiliser pour se déresponsabilisés comme la fait le RWANDA et Kabila à l’époque.
    Par rapport à l’opposition interne au pays je dis vaut mieux être avec un diable que tu connais que un ange que tu connais pas

    • mks, Dokolo a t-il une dette envers les Congolais?
      Dokolo est il un substitut du Gouvernement pour qu’il viennent en aide tout les réfugiés Congolais qui vont en Angola?
      le problème des Congolais la mendicité vous croyez que tout ceux qui ont de l’argent vous dois quelque chose!
      voilas pourquoi les étrangers infiltre la RDC; il suffit qu’un étranger distribue de l’argent c’est finis tout les Congolais font la queue et chante mwana mboka wumela, Nzambe apambola yo abakisela yo mosusu lobi bokeyi kofinga UDPS na Tshisekedi ye asala nini kaka ki opposant asalaka nini akebaleka mutu te, kutu ye masta na Mobutu, masta na Kabila, aza kaka koluka poste…étranger akabeli yo mbongo aza koluka nini?
      vous êtes incapable d’accepter un geste à sa juste valeur; bolingi biloko ya ofele trop kaka bakabelaka bino mais vous ne faites rien d,autre que faire des commentaires negatif sur tout le monde sans aucun respect, sans aucun égard, comme si tout le monde vous doit quelque chose, comme si tout est la faute des autres et jamais de vous même! vous attendez toujours qu’il aie quelqu’un pour faire à votre place?
      les autres peuple se soulève et commet des actes concrets mais un Congolais demande na ko kufa po na nani? apesaka biso nini?
      Dokolo asali woooo asali na retard, aza na ba boule mosusu, kala nyonso oyo tozalaki nzala azalaki wapi aza na nyongo na yo?
      il es libre avec son argent de donner ou non et si il peut c’est quand il veux.

      • Les Congolais ont déjà fait maintes revolutions depuis il y a longtemps… Mais qui andimaka, 1990, 2006,2011-2016, mais ce pays est immense Monsieur on ne pourra pas faire une revolution à la lybien (benhazi tii Tripoli) a la tunisienne ni moins encore à l’egyptienne (alexandrie tii caire), est ce possible lubumbashi-Kinshasa, avec Deux fuseaux horaires? Un peu de modestie et bcp de CONSIDERATION pour ce PEUPLE!! IL a fait et fait sa part!!!

  6. Il faut conjugeur tous nos efforts pour defenestrer la Voyoucratie sanguinaire que pilote l’Imposteur de Kinagakati. Nous en avons l’obligation, avec ou sans Sindika Dokolo, par ailleurs un digne fils du Pays, et non pas comme cet intru “Kadogo” venu de Dar-es-Salaam en bottes de petit jardinier et n’ayant decouvert notre Pays qu’en 1997 avec des Rwandais pour s’y enrichir scandaleusement via vols.

  7. que la liste de apesa atalate s’allonge, c’est une bonne chose surtout qu’il a aussi herité de l’argent bien mal acquis de son pere. quoi de mal.
    et que la liste des candidats présidentiables s’allonge, c’est la democratie.

  8. Je salue la candidature de Monsieur DOKOLO , c’est un fils du pays et lui demande de faire comme Emmanuel MACRON, créer son parti et évoluer seul car les politiciens congolais sont de traites et sans culture de respect d’engagement.
    Bonne chance Mr SINDIKI DOKOLO, tenez bon et nous serons avec nous et vous avez notre adresse e-mail. Nous avons besoin d’un changement dans notre pays, le peuple a beaucoup souffert aux KASSAI et à l’est, des guerres créées par le pouvoir de KABILA pour empecher l’organisation des élections.

    Denis MAKIDI
    denismakidi@gmail.com

  9. Il était temps que ce “gigolo” songe à retourner dans son pays car son son avenir est compromis en Angola avec par la disparition prévue de son gendre. Il y risque de rendre des comptes sur l’enrichissement illicite de sa famille qui pille les Angolais de leurs richesses. Il a trop attendu pour de souvenir soudain qu’il est Congolais: il ne disait rien lorsque Kabila massacrait dans le Bas Congo, et son ami kamitatu était membre de ce gouvernement. Millionnaire? avec l’argent volé aux Angolais ou de la liquidation de la banque de Kinshasa.

Comments are closed.

notre sélection