Kinshasa paie trois proches  conseillers de campagne de Donald Trump pour lobbying

5
700

Parmi ceux qui travaillent pour le gouvernement du président Joseph Kabila, explique l’organisation américaine Center for Public Integrity (Centre d’intégrité publique) : l’ancien sénateur américain Bob Dole et Adnan Jalil, qui ont travaillé pour la campagne présidentielle de Donald Trump, l’aidant à communiquer avec le Congrès

Jason Epstein, un lobbyiste de longue date qui a représenté l’ambassade turque et d’autres clients étrangers est aussi impliqué. M. Epstein est ancien directeur des affaires législatives à B’nai B’rith International, selon sa biographie en ligne .

« Dans un arrangement inhabituel, la campagne de lobbying au nom du gouvernement congolais est coordonnée par une société de sécurité israélienne, Mer Security and Communications, dont le chef de la direction déclare qu’elle a été choisie pour ses +relations personnelles+ avec le leadership aux Etats-Unis« , explique l’organisme américain.

Bob Dole,ancien candidat la présidentielle républicaine aux Etats-Unis, et qui était le seul à approuver la candidature de Donald Trump avant la convention des Républicains l’année dernière, est un membre éminent des officines à  Washington. 

Dans cette transaction, M. Dole aurait reçu plus de 500.000 USD, alors que M. Epstein et Jalil auraient respectivement encaissé 132.000 et 45.000 USD. D’autres versements de plusieurs milliers de dollars auraient été effectués, ou sont toujours en cours.

5 Commentaires

  1. toutes ces sommes dilapidées vers l’extérieur pouvaient construire des routes, des écoles, des hopitaux. Ou encore payer des salaires décents aux militaires, aux enseignants, aux veuves militaires, aux fonctionnaires à la retraite….

  2. Tant que vos informations n’auront pas ete portees a la connaissance du peuple americain,elles ne produiront jamais de consequences auxquelles s’attendent les congolais. Car il faut provoquer la reaction negativiste de l’opinion populaire americaine; opinion bien crainte par les dirigeants americains.

  3. On paie les plus forts pour tuer tout un peuple. C’est l’argent du sang. Qui tue par l’épée moura par l’épée.Dieu ne laissera pas exterminés ses enfants. L’intervention viendra du ciel. On ne se confie pas aux hommes. Le Seigneur des armées délivrera La Rdc.

  4. un regime de kanambe alias kabila ca cela corruption alors le pays est en crise lui kanambe il sort bcp d’argent de cotribution congolais pour reste au pouvoir bande de criminels les voleur dela RDC, vous sera juge est tue par les peuple congolais

Comments are closed.