jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 15:32 15 h 32 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 15:32 15 h 32 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 15:32 15 h 32 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 15:32 15 h 32 min

l'info en continu

Lubumbashi: meeting du Rassemblement étouffé, Kyungu « brutalement  » escorté chez lui

- Publicité-

Le meeting convoqué par Gabriel Kyungu ce samedi à Lubumbashi, capitale de la province du Haut-Katanga au sud-est de la République démocratique du Congo, a été étouffé par les forces de l’ordre, rapporte l’opposant congolais à POLITICO.CD.

« L’armée et la police ont été déployées en masse sur le lieu de notre manifestation. Ils m’ont empêché d’atteindre le lieu et m’ont même escorté brutalement jusque chez moi à la maison« , dénonce Gabriel Kyungu et joint au téléphone par POLITICO.CD.

- Publicité-

Agé de 79 ans, le président du Rassemblement Grand Katanga parle également des nombreuses arrestations, sans donner plus de précisions. Gabriel Kyungu a demandé, au courant de la semaine, à la Mission de l’ONU au pays de l’aider à pouvoir organiser ce meeting, alors plusieurs autres ont été réprimés par la Police.

L’opposant congolais regrettent que la mission onusienne n’ai pu rien faire. « Rien, rien. La Monusco était pour tout ce qui s’est passé« , regrette-t-il.

Le président de l’Union des fédéralistes du Congo dit craindre que le pays se transforme en un Etat à parti unique; où seuls les partis au pouvoir seront autorisés à manifester. « Nous avons aussi le droit d’organiser des manifestations. Mais à l’allure où vont les choses, il n’y aura plus que PPRD et MP-Alliés qui seront autorisés à manifester. Nous allons tout droit vers un pays à parti unique« .

Les autorités de Lubumbashi ont refusé de commenter cet incident à POLITICO.CD. La mairie qui a interdit une marche de l’opposition le 24 avril dernier, avait alors expliqué qu’il était interdit de manifester « en attendant le nouveau gouvernement ».

 

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Tyran ne connait le langage de la violence . Une armée pour étouffer le meeting de l’opposition. Le Rwandais Kanambe Hyppolite surnommé Joseph Kabila commence avoir peur des congolais.Il faut utiliser d’autres moyens pour chasser ce mercenaire Rwandais

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :