Félix Tshisekedi claque la porte et promet de « lancer un mot d’ordre mardi »

12
924

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la délégation du Rassemblement et actuel chef du bureau politique de cette plus grande plateforme de l’opposition congolaise indique prendre acte de l’échec des travaux de la Cenco par la non signature lundi du texte final des arrangements particuliers et l’abandon de bons offices de la Cenco.

L’une des têtes de l’actuel leadership du Rassemblement a parlé d’une déception, précisant que l’opposition est allé au bout des concessions, voire accepter l’humiliation et ce que le peuple qualifie de trahison pour atténuer la crise qui allait naître de la non organisation des élections présidentielles prévues en novembre dernier.

Le fils d’Etienne Tshsiekedi a appelé le peuple à se réunir autour du Rassemblement, qui communiquera sa position sur la situation générale du pays ce mardi dans la commune de Limete à la Rue.

Mettant de côté toute nouvelle concession, il  indique que la majorité est au centre de ce blocage, qui allait suivre la signature de l’accord et permette son application. « Il faut que nous nous facilitions la vie pour pouvoir mettre en œuvre l’application de l’accord » a-t-il lancé sur un ton d’interpellation au peuple

Ecoutez Félix Tshisekedi au micro d’Aline Engbe

12 Commentaires

    • On se croit être dans une famille dans laquelle on compte à tout prix proteger son père. Les eveques ont fait de leur mieux. Les parasites autours de kabila, ne voient pas la crise qu’il y a au pays, illegitimité des institutions, ils veulent faire voir que tout va bien alors que ça brule. N’importe quoi.

  1. Mettre une croix définitivement sur les négociations et parlez le langage que l’ ex. Majorité et son chef peuvent entendre.

  2. pour un bon observateur de la classe politique congolaise,il n’ y a rien d’étonnant:la fin de ce cirque politique était prévisible.
    maintenant il faut faire gronder la rue.
    que le voyou de kabila nomme maintenant katebe,tshibala,olenfa koy ou lumbala.

    • Est ce que c’est par ce qu’on nomme pas Felix premier ministre qu’il faut amener le peuple ds la rue? Amenez-y vos enfants et vos femmes. Cette fois si personne ne vous suivra

      • Vous avez raison, qu’ils envoient leurs familles dans la rue, au lieu d’enterrer son père, connaissant félix n’ayant pas un diplome, il s’accroche à l’accord pour s’en sortir.

  3. Peuple congolais, si nous avions patienté jusqu’à ce jour c pcq la Cenco nous avait fait croire qu’elle avait un moyen de contrainte entendez par là son plan B.
    Maintenant que les choses sont bloquées, exigeons l’application rapide du fameux plan avant daller dans la rue

  4. Chers compatriotes, vos pays d’accueil sont passés par des sacrifices pour le bien-être de tous. Vous profiter de ces sacrifices et vous dissuadé les Rdcongolais vivant au pays de se révolter.

Comments are closed.