29 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

vendredi, février 21, 2020
Publicité

Des associations portent plainte contre le président Kabila à la CPI

- Publicité-

Des associations congolaises de défense des droits de l’homme ont déposé vendredi 10 mars 2017 une plainte auprès de la CPI contre le président Joseph, renseigne un accusé de réception de la Cour Pénale Internationale dont s’est procurée Politico.CD.

Selon Oscar Rashidi, un des responsables de ce collectif, la plainte vise nommément le Président congolais pour crime contre l’humanité, crimes de guerre et génocide, faisant notamment allusion à l’affaire des fosses communes qui ont été découvertes à Maluku, dans l’Est de Kinshasa, en avril 2015, ou encore plus récemment les massacres présumés commis par l’armée contre les adeptes de Kamuina Nsapu.

C’est une plainte contre Joseph Kabila pour crime contre l’humanité, crimes de guerre et génocide. Des fosses communes ont été découvertes à Maluku en avril 2015, ou récemment au Kasaï après les massacres commis par l’armée contre les adeptes de Kamuina Nsapu. Ces tueries ont pour responsable le chef de l’Etat qui est censé protéger les civils alors que toutes ces exactions sont perpétrées par les forces de sécurité congolaises. C’est donc le chef de l’Etat qui doit répondre de ces actes. Nous avons également remarqué que des groupes de miliciens sont financés par le gouvernement congolais. Trop c’est trop. Et c’est pour cela que ces Congolais ont déposé des plaintes pour que Joseph Kabila puisse enfin répondre de ces actes“, a dit M. Rachidi dans une interview accordée dimanche au site Afrikarabia.com.

De son côté, la CPI affirme prendre en compte cette plainte, faisant toutefois savoir que cela ne signifie en rien l’ouverture d’une d’une  enquête.

Lire aussi  Kabila se fait désirer auprès des évêques de la CENCO

Le dépôt de cette plainte est un signal fort contre le gouvernement de Kinshasa. Il faut que les autorités comprennent l’exaspération de la population congolaise. Les Congolais en ont assez de ces massacres de civils à l’infini. Les autorités doivent comprendre qu’il faut maintenant faire cesser ces massacres“, a ajouté M. Rashidi.

Comme le fait remarquer le journaliste Christophe Rigaud, éditeur du site Afrikarabia.com, des plaintes sont souvent déposées auprès de la CPI par des organisations contre l’Etat congolais pour des violations répétées des Droits de l’homme.

Lire l’intégralité de l’interview d’Oscar Rashidi

- Publicité -

4 Commentaires

  1. On verra si quelle influence ça portera.puisque kabila va corrompre tout le monde et le dossier n’apparaîtra plus. Misère pour le peuple de la Rdc.

  2. Nous esperons tous que la CPI vas agir tres vite et avec efficasiter pour enfins mettre fin aux atrocites est massacres odieux commise dans notre Pays la RDC par l’armee congolaise. Joseph Kabila doit etre arreter, il nous tue comme des mouches.

  3. Nous somme massacre tous les jours par les FARDC. La CPI doivent nous aider a mettre fin a cette carnage est atrocites a travers le pays.

Comments are closed.

EN CONTINU

4e sommet quadripartite de Gatuna: les chefs de l’État se sont félicités de la signature du traité d’extradition entre le Rwanda et l’Ouganda

u cours du sommet quadripartite tenu ce vendredi 21 février à aux frontières entre le Rwanda et l'Ouganda à Gatuna/ Katuna, Félix...

RDC: Junior Mata a dirigé les travaux d’évaluation du programme de référence entre une délégation du FMI et celle du Ministère des finances

En séjour de travail en République démocratique du Congo pour la période du 19 au 25 février, une équipe du Fonds monétaire...

Sorties médiatiques et contradictions: Félix Tshisekedi appelle les ministres à plus de prudence

Les sorties médiatique des ministres ont fait l'objet des points inscrits à l'ordre du jour du 22e conseil des ministres tenus le...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
Lire aussi  Zacharie Bababaswe: "il y a des Kabilistes qui n'aiment pas le président Kabila et le peuple"
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join