Carburant: hausse des prix annoncée à la pompe

1
693

Réunis autour du Premier ministre Badibanga, le ministre de l’économie nationale et le ministre des finances, ont conclu à l’inévitable augmentation du prix des prix pétroliers. Selon le ministre de l’économie national, « beaucoup de paramètres qui dicte la fixation du prix ont changé » a-t-il précisé au sortir de la réunion avec le Premier Ministre.

Deux variables semblent être responsables du changement de la structure de coût des produits pétroliers : d’une part, la dégringolade du Franc congolais; d’autre part, la diminution de la demande globale. En effet, le ministre constate une variation importante du taux de change qui est passé de 939 FC à 1154 FC pour 1 dollars. Et il reconnaît que la monnaie nationale s’échange â plus de 1.300 FC au marché parallèle.

En outre, l’activité économique est en berne. Le ministre constate une diminution de la production sur toute l’étendue du pays et plus singulièrement dans les provinces du Sud où « elle serait réduite de moitié‘.

Le réveil des Congolaises et des Congolais risquent d’être douloureux car la hausse du prix du litre à la pompe signifie invariablement augmentation du prix des biens et des services.

Dans un pays en proie à une incertitude politique flagrante, la flambée des prix risque de plonger le pays dans une crise durable.

Madimba Kadima-Nzuji

1 COMMENTAIRE

  1. Beaucoup de paramètres qui dicte la fixation du prix ont changé dit le ministre de l’économie national Cependant, les salaires demeurent pareilles au moment ou le coût de la vie ne fait varapper.! Donc encore une fois, ses sans scrupule cherche a ramollir le peuple, estoquer, escamoter ce même peuple démunie / FOUTAISE

Comments are closed.