L’état de santé de Tshisekedi au coeur du blocage à la CENCO

19
903

Pendant que les discussions entre acteurs politiques se poursuivent pour la mise en oeuvre de l’accord du 31 décembre 2016, l’opposant historique et président du Conseil des sages du Rassemblement (Ndlr: principale plateforme de l’opposition) quitte Kinshasa dans quelques heures pour Bruxelles fin de passer un check-up médical, ont confirmé les sources familles.

Selon quelques membres de son parti politique dont son fils Félix Tshilombo Thsisekedi, qui s’est exprimé chez nos confrères de Jeune Afrique, il s’agit d’une « simple consultation » et le départ est prévu pour ce lundi soir sauf changement. « Il devrait prendre un peu de vacances, après six mois de présence ininterrompue, mais cela ne durera pas plus de quelques semaines« , a-t il précisé.  A en croire la famille politique d’Etienne Tshisekedi, cette absence ne remet pas en cause l’application de l’accord politique du 31 décembre, dont les travaux de finalisation sont en cours au centre interdiocésain de Kinshasa sous l’égide des évêques de la Cenco.

Toutefois, des sources concordantes, cette nouvelle du départ de Tshisekedi serait à la base du blocage actuel concernant le poste du premier vice-président du Conseil nationale de suivi de l’accord, dont Etienne Tshisekedi a été désigné président. Concernant ce blocage, le 1er secrétaire général adjoint de la CENCO affirme que la Majorité estime que ce poste lui revient, alors que le Front pour le Respect de la Constitution le revendique, du fait qu’il ne participe pas au gouvernement. Alors que l’opposition signataires de l’accord de la Cité de l’Union Africaine s’oppose également au pouvoir à ce sujet.

Selon le fonctionnement de cette nouvelle institution, en cas d’absence d’Etienne Tshisekedi, il reviendra au premier vice-président d’assurer l’intérim. Un proche du président de l’UDPS interrogé par la journaliste de Radio France Internationale, Sonia Rolley, confirme en effet que cette raison serait à la base de l’actuel blocage des discussions.

19 Commentaires

  1. Normalement la vice présidence doit revenir au front national car la MP participe déjà au gouvernement. Et en plus avec un membre de la MP a la tête de cette institution rien ne marchera comme on connait déjà leurs mauvaises gestions.

  2. Il était rentré au pays pour permettre à kabila de rester au pouvoir.
    Il faut être dupe pour croire à la sincérité politique de M.Tshisekedi.
    Il travaille toujours pour les dictateurs.

  3. ALORS NOUS COMPRENONS VITE QUE C EST LA MAJORITE QUI CREE LE BLOCAGE, MAIS SANS LA MISE EN OEUVRE DE CET ACCORD KABILA DEGAGERA.

  4. « Il devrait prendre un peu de vacances, après six mois de présence ininterrompue »,càd qu’il lui faut combien des mois de travail ininterrompu?. pourtant, en tant que président du CNSA il doit travailler sans interruption. c’est malheureux qu’on exige à un tel poste un père qui a besoin du repos. tout cela, parce qu’on veut l’utiliser pour blanchir le katumbi et le pierre lumbi

  5. Atandele et Changachanga vous vous exprimez selon votre haine personnelle envers la personne de Tshisekedi.
    Tshisekedi n’a participé à aucun gouvernement à part celui de Mobutu et a qui (gouvernement) il s’est opposé.
    Kabila Mzee est venu avec des Rwandais, Ougandais, Tanzaniens et Burundais plus des mercenaires Érythréens, Soudanais, Somaliens qui ont tué, violé, pillé; nous avons eu James Kabarebe, Congolais et chef d’état major de l’armée, Nkunda était Congolais et officier, Bosco Ntanganda, Mutebusi, Makenga et les autres mais c,est la faute de Tshisekedi
    les rebelles du RCD mouvement Rwadais avec Nkunda à la tête ils ont tué,violé, pillé ils sont tous dans le gouvernement et libre Mende, Ntambwe Mwamba et autres mais c’est la faute de Tshisekedi
    Kabila laisse mourir la population Congolaise de l’Est sans se prononcer, sans intervention, la jeunesse abandonnée, aucune infrastructure, aucune rénovation, aucun développement 2 fois élu frauduleusement, corruption, détournement de dénier publique, enrichissement illicite tout cela c’est la faute à Tshisekedi
    arrestation arbitraire, injustice, assassina, disparition, anarchie tout cela se passe devant nous et si cela arrive c’est la faute de Tshisekedi
    finalement il faut être plus que con, abrutis pour tenir un discours comme le votre.

    • Votre dernière phrase a tout dérangé en enlevant toute la substance de votre propos bien ficelé. Vous étés allé trop bas en injuriant facilement: permettez que je vous le dise avec regret.

  6. Après avoir été corrompu par Kabila d’abord et Katumbi, ensuite, Koko Tshitshi avait pour missions: offrir au premier un glissement, au deuxième un blanchissement aux yeux de la population et, enfin, obtenir un poste de premier ministre pour sa progéniture.
    Tshisekedi n’est pas près pour travailler dans ce pays. la CENCO le sait très bien. voilà que les Évêques ont trouvé la solution: le président du CNSA et les trois vice formeront un présidium.

  7. el KABONGO ne savez vous pas que TSHISEKEDI était un alliés du RCD / GOMA pendant la rébellion? C’est en cette qualité qu’il s’était rendu à Kisangani en pleine rébellion en 2000. Je vous le dit en vérité le salut de notre cher et beau pays ne viendra pas de l’UDPS.

  8. Elkabong
    Vous êtes qu’un tribaliste politiquement vous connaissez rien.
    Les injures est une arme de faible. Je pense votre soutien à TSHISEKEDI n’est pas politiquement mais plutôt tribal.
    Ou est le carton rouge de votre gourou, le temps de manipulation politique est révolu.
    Il n’a qu’à créer une église comme ça vous allez chaque s’agenouille devant.
    Mon cher compatriote je ne répond pas les injures car je suis bien élevé et éduqué.
    Tshisekedi=kabila .

    • Elkabong, merci pour cette lecture d’événements. Les gens qui veulent faire de Tshisekedi un bouc émissaire à ce blocage, n’ont pas de scrupules car ce blocage a une seule source: « Kabila » et les évêques le savent très bien. Attendez le jour où la communauté internationale va sanctionner les artisans du blocage si vous entendrez le nom de Tshisekedi. ..
      Merci Elkabong pour ta cohérence.

  9. Un adage Kongo dit: « Ku fuidi NSi , ku fuidi TATA, kueyi ukuenda? « c-à-d Na ebembe ya Papa , na mboka ezo pela moto, oko kende wapi? En réponse, KENDE NANU KO BUNDELA MBOKA kimia ekota, BONGO OKUNDA PAPA NA KIMIA. Notre Vieillard TSHITSHI azo bundela ekolo na sagesse pe na molimo dans la NONO VIOLENCE. Biso ba jeunes to bunda pona avenir ya Mboka pe pona bana na biso.
    Selon la Tradition africaine, au village, les Vieux prodiguent les conseils, la sagesse et l’historique aux plus jeunes qui vont à la chasse, aux champs et autres mais les mêmes vieux surveillent les petits enfants du village le jour puis le Clan tout entier physiquement et spirituellement. Voilà pourquoi Amadou Hampaté BA avait dit, « lorsqu’un vieillard africain meurt, c’est tout une Bibliothèque vivante qui se brûle ».

Comments are closed.