vendredi, octobre 2, 2020
DRC
10,729
Personnes infectées
Updated on 2 October 2020 à 13:06 13 h 06 min
DRC
274
Personnes en soins
Updated on 2 October 2020 à 13:06 13 h 06 min
DRC
10,183
Personnes guéries
Updated on 2 October 2020 à 13:06 13 h 06 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 2 October 2020 à 13:06 13 h 06 min

Deux journalistes arrêtés à Kolwezi pour avoir diffusé une interview de Moïse Katumbi

- Publicité-

Deux journalistes d’une radio de Kolwezi, dans la province du Lualaba au sud-ouest de la RDC ont été arrêtés lundi après avoir diffusé l’interview de l’opposant congolais Moïse Katumbi,  rapportent des sources concordantes.

Le directeur général de Radio-Télévision Manika de Kolwezi, Gaston Mushid, et le directeur des programmes, Carton Kasong, ont été arrêtés pour avoir diffusé l’interview téléphonique de Moïse Katumbi,  selon l’ONG de défense de la presse Journaliste en danger (JED).

Les deux hommes ont été interpellés depuis 10h00 (08h00 GMT), a déclaré à l’AFPKarl Nawej, le directeur technique de la radio, joint au téléphone de Lubumbashi, deuxième ville du pays. Vers 20h00 (18h00 GMT), une source sécuritaire a confirmé leur détention à l’AFP.

JEDcondamne fermement cette interpellation injustifiée qui constitue une grave atteinte à la liberté de la presse”, ajoute l’ONG.

Joseph-Emmanuel Ikos, ministre provincial des Médias de la province de Lualaba, dont Kolwezi est le chef-lieu, a déclaré “ne pas être au courant de ces arrestations”.

Selon JED, une interview de l’opposant Katumbi a été diffusée dimanche par Radio Manika quelques heures avant la retransmission de la finale de la Coupe de la confédération africaine de football remportée par le TP Mazembe face au club algérien Mouloudia Bejaia à Lubumbashi.

Richissime homme d’affaire et candidat déclaré à la présidentielle, qui devait se tenir cette année mais a été reportée à avril 2018, M. Katumbi est propriétaire du club congolais de football le TP Mazembe et il est l’ex-meilleur allié du président Kabila.

M. Katumbi est passé à l’opposition en septembre 2015 après avoir démissionné de son poste de gouverneur de la province du Katanga (région grande comme l’Espagne, morcelée en 2015 en quatre provinces, dont le Lualaba) et a quitté le parti présidentiel.

Depuis mai, M. Katumbi séjourne à l‘étranger officiellement pour y subir des soins médicaux. il a été condamné à trois ans de prison dans une affaire immobilière et les autorités ont promis de l’arrêter dès son retour au pays.

- Advertisement -

La RDC est minée par une crise politique liée au report de la présidentielle à la suite d’un accord conclu en octobre entre la majorité et une frange minoritaire de l’opposition.

Dans son rapport annuel 2016 publié mercredi, JED a dénoncé “la montée des attaques ciblées contre la presse” en RDC, pays qui occupe le 152e place du classement mondial établi par l’ONG Reporters sans frontières (RSF)

AFP

3 Commentaires

  1. choses étonnantes que nous sommes entrain de vivre ici au Congo RDC,est-ce réellement ce qu’il faut faire?C’est une honte pour ce mauvais comportement du gouvernement.Ce ne pas dans deux ans que joseph kabila doit faire de grand-choses,alors qu’il a échoué de les faire dans 15 ans après le coup-d’état sur sont soit disant sont père selon lui-même.Et même les grands professeurs de l’université se laissent faire dans de bêtises organisées par un primairien,ils sont peur de quoi et de qui?que BOSHAB et consort se mettent que tout peu arriver et tout peu s’arrêter car ce loi de la rotation.Commet voulez-vous et accepter les autorités qui tuent leur peuples,…pour diriger qui ou quoi ?Même si on mange à même table avec le diable mais on peu se retirer parfois!

  2. Inquiétant quand la kabilie à delà misère à fermer l’œil quand le nom de Moise résonne
    Il voit Moise partout dans les médias, stades, journaux même ds sa douche il semblerai que lucky luck a tiré sur 1 de ses gardes à bout portant pour avoir dit : kila kitu mabadiliko kwa Moise
    Il faut savoir partir quand il est temps
    Rdv le 19 déc.
    #Yebela

  3. VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE… IL N Y A PAS DE DÉMOCRATIE SOUS UNE OCCUPATION TUTSI POWER EN RDC (RÉPUBLIQUE DÉMOCRATURE DU CONGO)… VIVE LA REVOLUTION QUI EST LA LÉGITIME DÉFENSE PAR LE PEUPLE KONGO SOUVERAIN PRIMAIRE DONT ÉMANE LE POUVOIR SUPRÊME. ABAT LE DIALOGUE INCLUSIF ENTRE L’OPPOSITION OFFICIELLE ET NON-OFFICIELLE KONGOLAISES (L’UDPS AILE FAMILIALE, LE G7, LE RASSEMBLEMENT DE GENVAL, TOUTES LES PLATEFORMES POLITIQUES…) ET LE GOUVERNEMENT SANGUINAIRE DU TUTSI POWER… ABAT LE GLISSEMENT ET LE TROISIÈME MANDAT. ABAT LA TRANSITION INTERNATIONALE DE 18 MOIS. ABAT LE VIDE JURIDIQUE APRES LE 19 DÉCEMBRE 2016. ABAT LES ELECTIONS SOUS OCCUPATION, SOUS INFILTRATION ÉTRANGÈRE AVEC UN FICHIER ÉLECTORAL CORROMPU SANS LE RECENSEMENT DE LA POPULATION AFIN DE CHASSER ET DÉRACINER TOUT LE SYSTÈME IMPÉRIALISTE ET LEUR PROXY LA NÉBULEUSE TUTSI POWER COMPOSÉS DES COMMANDITAIRES (Les Décideurs de la Communauté Internationale : USA, CHINE, ROYAUME-UNI, CANADA, UNION EUROPÉENNE, O.N.U…), DES SOUS-TRAITANTS (Rwanda, Burundi, Ouganda, Angola et Afrique du Sud) ET DES EXÉCUTANTS (Faux acteurs politiques égoïstes traîtres occultistes larbins corrompus jusqu’à la moelle épinière de la majorité et de l’opposition accompagnateurs du système IMPÉRIALISTE néocolonialiste, experts en manœuvres politiques dilatoires)… LES ÉTRANGERS NE DIRIGERONT PLUS LE KONGO (Deutéronome 17 : 15 « Vous établirez alors sur vous le roi que l’Éternel votre Véritable Dieu aura choisi ; c’est l’un de vos compatriotes que vous prendrez pour régner sur vous ; vous ne pourrez pas choisir un étranger pour roi » ou « Tu mettras sur toi un roi que choisira l’Éternel, ton Véritable Dieu, tu prendras un roi du milieu de tes frères, tu ne pourras pas te donner un étranger, qui ne soit pas ton frère »). ACTUELLEMENT AU KONGO NOUS AVONS D’UN CÔTÉ LES NATIONALISTES PATRIOTES VÉRITABLES KONGOLAIS ET DE L’AUTRE CÔTE LES OCCUPANTS INFILTRÉS DU TUTSI POWER AVEC LEURS ESCLAVES COLLABOS KONGOLAIS ADEPTES DE LA MANGEOIRE. POINT BARRE… VIVEMENT UN PRÉSIDENT VÉRITABLE KONGOLAIS DE SOUCHE PUR SANG A LA TÈTE DE NOTRE BEAU PAYS… KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA LE CHEVAL DE TROIE DU RWANDA DÉGAGE. MOSES SORIANO ALIAS MOÏSE KATUMBI DÉGAGE. VITAL KAMERHE RWAKANYASIGIZE ALIAS LWA KANYIGINI NKINGI DÉGAGE. LEON LOBITCH KENGO WA DONDO DÉGAGE. AZARIAS RUBERWA DÉGAGE… DEPUIS 1997 LA LIBÉRATION FACTICE DE L’AFDL A DÉJÀ FAIT PLUS DE 12 MILLIONS DES VICTIMES VÉRITABLES KONGOLAIS DE SOUCHE PURS SANG.. (Ézéchiel 21 : 31 « Voici ce que j’annonce, moi, le Seigneur VÉRITABLE DIEU NZAMBE TATA : On t’enlèvera ton turban, on ôtera ta couronne. Les choses vont changer ! Les gens simples seront élevés, et les gens importants seront abaissés »). VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE. VIVE LA RÉVOLUTION POUR LE CHANGEMENT RADICAL DE MENTALITÉ. LE FANATISME AVEUGLE EST UNE FORME D’ESCLAVAGISME MENTAL. INGETA

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...