mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min

12 morts dans l’attaque d’une ferme du président Kabila près de Beni

- Publicité-

Selon les informations recueillies vendredi, les combats ont éclaté lors d’une riposte de l’armée contre l’assaut lancé sur cette position par les membres de la milice Maï-Maï Mazembe, autrement identifiés comme appartenant à la secte Corps du Christ, entrés en ville de Beni depuis samedi dernier indiquant venir traquer les rebelles ADF, auteurs des massacres de plus de 1000 civils en deux ans.

La ferme privée du président Joseph Kabila se situe à Kabasha, à plus de cinq kilomètres de Beni. Selon des sources anonymes, des miliciens de ce groupe d’autodéfense aurait soupçonné cette propriété d’être un sanctuaire des rebelles qui sèment la terreur en perpétrant des massacres contre les habitants de la région de Beni. Des témoins joints au téléphone ont affirmé que les détonations à l’arme lourde et légère étaient entendues jusque ces après-midi dans cette zone et ont occasionné l’arrêt du trafic sur la route Beni-Butembo.

« Nous avons passé une soirée agitée depuis hier. Ce matin et jusqu’aux heures d’après-midi, les combats se poursuivaient car les détonations se font attendre ici au village » a déclaré Elysé Kamandu Kalangasi, activiste de la société civile joint au téléphone depuis le village de Kabasha.

Elysé Kamundu indique avoir aperçu des véhicules militaires évacués de corps vers la ville de Beni, mais précise n’être pas en mesure de donner l’identité de ces corps sortis du champ de bataille vers Beni.

Le capitaine Mak Hazukay Mongba, porte-parole de l’armée Congolaise dans la région a avancé un bilan de 12 rebelles tués lors de ces affrontements et dont les corps sont exposés à l’hôpital général de Beni.

« Nous avons comptabilisé 12 corps tués lors des combats. Tous sont identifiés comme rebelles » a fait savoir Hazukay.

Cet officier de l’armée congolaise indique que les opérations de ratissage qui continuent ont permis à l’armée Congolaise de reprendre le contrôle d’un campement des rebelles.

« Nous avons retrouvé des denrées alimentaires, des drapeaux de la secte corps du Christ, des armes blanches et des fétiches » explique Mak Hazukay tout en précisant qu’aucune perte n’est enregistrée du côté de l’armée jusqu’à l’heure.

Samedi dernier, la ville de Beni a connue une incursion des personnes armées s’identifiant comme faisant partie de la milice Maï-Maï Mazembe. Elles indiquaient être venues pour traquer les rebelles ADF. Aucune altercation entre ces miliciens et les forces de l’ordre n’avait pas suivi cette incursion. Plusieurs habitants de la région se sont de suite enrôlés dans ce groupe rebelle expliquant vouloir se prendre en charge face à l’incapacité de l’armée et de Casques bleus de la mission Onusienne à stopper les massacres.

- Advertisement -

Suite à cet engouement des jeunes pour ce mouvement d’autodéfense, le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku est en tournée dans la région de Beni et de Butembo afin de décourager l’enrôlement des habitants de la région dans cette milice.

6 Commentaires

  1. Toujours Béni voilà un pays qui est dirigé par défi raison pour la quelle on tue la population de Béni pour remplacer la population a une autre c’est triste

  2. Les FARDC,suite à leur amateurisme, et comme ils ont connu des pertes énormes une honte face à des rebelles Adf-nalu,qu’ils ont échoué lementablement à combattre, ils se décharge contre une population civile du village de Kabasha en tuant les jeunes gens innocemment qu’ils présentent comme étant des Mai-Mai.Nous,la population, de Béni ville et territoire, prenons acte sachant que les vrais Adf n’ai s’est jamais impliqué dans cette guerre et que c’est une politique économique de la guerre, commanditée par le chef de l’Etat de la RDC,en complicité avec ces troupes rwandaises incorporées dans l’FARDC,qui ordonne à massacrer et exterminer l’ethnie nande,voilà comme nos officiers aussi sont aveuglés par l’argent ils exécutent des ordres mal donnés. De surcroît, le gouverneur J.Paluku Kahongya au service de son père diable J.Kabila appuie, les bêtises pour dire qu’on doit combattre les mai mai,qui veulent sauver l’ethnie nande qui est à proie des tutsi rwandais assimilés aux congolais et infiltrés dans l’FARDC.Nous demandons a la communauté internationale de venir enquêter et de déférer les vrais auteurs de cet aventure politique.

  3. VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE QUI EST LA LÉGITIME DÉFENSE PAR LE PEUPLE KONGO SOUVERAIN PRIMAIRE DONT ÉMANE LE POUVOIR SUPRÊME (Le Pouvoir SUPRÊME émane du Peuple Kongo Souverain Primaire qui le confère à ses représentants respectifs librement par les urnes non le contraire pour qu’ils aient la légitimité et la légalité). ABAT LE DIALOGUE INCLUSIF ENTRE L’OPPOSITION OFFICIELLE ET NON-OFFICIELLE KONGOLAISES (L’UDPS AILE FAMILIALE, LE G7, LE RASSEMBLEMENT DE GENVAL, TOUTES LES PLATEFORMES POLITIQUES…) ET LE GOUVERNEMENT SANGUINAIRE DU TUTSI POWER… ABAT LE GLISSEMENT ET LE TROISIÈME MANDAT. ABAT LA TRANSITION INTERNATIONALE DE 18 MOIS. ABAT LE VIDE JURIDIQUE APRES LE 19 DÉCEMBRE 2016. ABAT LES ELECTIONS SOUS OCCUPATION, SOUS INFILTRATION ÉTRANGÈRE AVEC UN FICHIER ÉLECTORAL CORROMPU SANS LE RECENSEMENT DE LA POPULATION AFIN DE CHASSER ET DÉRACINER TOUT LE SYSTÈME IMPÉRIALISTE ET LEUR PROXY LA NÉBULEUSE TUTSI POWER COMPOSÉS DES COMMANDITAIRES (Les Décideurs de la Communauté Internationale : USA, CHINE, ROYAUME-UNI, CANADA, UNION EUROPÉENNE, O.N.U…), DES SOUS-TRAITANTS (Rwanda, Burundi, Ouganda, Angola et Afrique du Sud) ET DES EXÉCUTANTS (Faux acteurs politiques égoïstes traîtres occultistes larbins corrompus jusqu’à la moelle épinière de la majorité et de l’opposition accompagnateurs du système IMPÉRIALISTE néocolonialiste, experts en manœuvres politiques dilatoires)… LES ÉTRANGERS NE DIRIGERONT PLUS LE KONGO (Deutéronome 17 : 15 « Vous établirez alors sur vous le roi que l’Éternel votre Véritable Dieu aura choisi ; c’est l’un de vos compatriotes que vous prendrez pour régner sur vous ; vous ne pourrez pas choisir un étranger pour roi » ou « Tu mettras sur toi un roi que choisira l’Éternel, ton Véritable Dieu, tu prendras un roi du milieu de tes frères, tu ne pourras pas te donner un étranger, qui ne soit pas ton frère »). ACTUELLEMENT AU KONGO NOUS AVONS D’UN CÔTÉ LES NATIONALISTES PATRIOTES VÉRITABLES KONGOLAIS ET DE L’AUTRE CÔTE LES OCCUPANTS INFILTRÉS DU TUTSI POWER AVEC LEURS ESCLAVES COLLABOS KONGOLAIS ADEPTES DE LA MANGEOIRE. POINT BARRE… VIVEMENT UN PRÉSIDENT VÉRITABLE KONGOLAIS DE SOUCHE PUR SANG A LA TÈTE DE NOTRE BEAU PAYS… KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA LE CHEVAL DE TROIE DU RWANDA DÉGAGE. MOSES SORIANO ALIAS MOÏSE KATUMBI DÉGAGE. VITAL KAMERHE RWAKANYASIGIZE ALIAS LWA KANYIGINI NKINGI DÉGAGE. LEON LOBITCH KENGO WA DONDO DÉGAGE. AZARIAS RUBERWA DÉGAGE… DEPUIS 1997 LA LIBÉRATION FACTICE DE L’AFDL A DÉJÀ FAIT PLUS DE 12 MILLIONS DES VICTIMES VÉRITABLES KONGOLAIS DE SOUCHE PURS SANG.. (Ézéchiel 21 : 31 « Voici ce que j’annonce, moi, le Seigneur VÉRITABLE DIEU NZAMBE TATA : On t’enlèvera ton turban, on ôtera ta couronne. Les choses vont changer ! Les gens simples seront élevés, et les gens importants seront abaissés »). VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE. VIVE LA RÉVOLUTION POUR LE CHANGEMENT RADICAL DE MENTALITÉ. LE FANATISME AVEUGLE EST UNE FORME D’ESCLAVAGISME MENTAL. INGETA

  4. le gouverneur est aussi complice dans cette affaire, ils n’arrivent pas à arrêter ceux qui tuent nos compatriotes, mais arrivent à tuer ceux qui cherchent à se protéger. Le pouvoir est derrière tout ca on le sait déjà. Un jour ils rendront tous compte de ce qu’ils commettent comme crimes. même leurs progénitures payeront.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...