vendredi, octobre 2, 2020
DRC
10,729
Personnes infectées
Updated on 2 October 2020 à 23:07 23 h 07 min
DRC
274
Personnes en soins
Updated on 2 October 2020 à 23:07 23 h 07 min
DRC
10,183
Personnes guéries
Updated on 2 October 2020 à 23:07 23 h 07 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 2 October 2020 à 23:07 23 h 07 min

Thomas Perriello « agressé » par des cadres du PPRD à N’djili?

- Publicité-

Dans un article publié ce 19 septembre 206, le site afrik.com revèle un incident « grave » entre l’officiel américain et des membres du parti au pouvoir en République démocratique du Congo.

Alors qu’il patientait « tranquillement » dans le salon officiel, raconte le site  Afrik.com, réputé proche de l’opposant Moïse Katumbi,  Tom Perriello, l’envoyé spécial des Etats-Unis pour la région des Grands Lacs, a aurait été  « violemment pris à parti » par Déo Engulu, un député du PPRD, le parti du chef de l’Etat Joseph Kabila, accompagné pour l’occasion par le président de la Ligue des jeunes du parti de Lambert Mende, le ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement.

Ces derniers, toujours selon Afrik.com,  après s’être introduits dans le salon d’honneur de l’aéroport, ont verbalement – et très violemment, selon des témoins directs de la scène – pris à partie Tom Perriello, proférant insultes et menaces à son encontre et voulant même manifestement en venir aux mains.

« Ce n’est pas aux Etats-Unis de nous dire quoi faire au Congo », aurait crié le député du PPRD, le parti au pouvoir.

« Les services du protocole, surpris par une telle scène, ainsi que le personnel de l’Ambassade, sont alors rapidement intervenus. Tom Perriello a été exfiltré sur le tarmac de l’aéroport où l’avion de ligne régulière Air France, qu’il devait prendre, attendait ses passagers pour l’embarquement en direction de Paris, où l’envoyé spécial américain devait se rendre en transit avant de regagner les Etats-Unis, sa destination finale.Mais manifestement très remonté, Déo Engulu a suivi Tom Perriello jusqu’au pied de l’avion, continuant à insulter l’envoyé spécial des Etats-Unis sous l’œil médusé des autres passagers. Finalement, ce dernier sera invité à prendre place à l’intérieur de l’appareil, mettant ainsi un terme à cette agression verbale « qui était à deux doigts de se muer en agression physique « , relate le site Afrik.com, sans communiquer la date de cet incident. Lire l’article d’Afrik.com ici

Dimanche soir, la Majorité Présidentielle a, dans un communiqué, accusé Thomas Periello de « torpiller la Dynamique consensuelle » du Dialogue, contrairement au Département d’Etat américain « dont pourtant il dépend« .

L’Ambassade des Etats-Unis et le gouvernement congolais sont restés injoignables aux appels de Politico.cd

- Advertisement -
- Advertisement -

7 Commentaires

  1. la MP doit se comporter à des hommes responsables et éduqués, ils ne veulent pas qu’on parle de complot contre la république, que ce monsieur sache qu’il est entrain de tacher sa carrière pô tant au niveau national qu’international

  2. Un député imbécile, il n’est pas intelligent, çe n’est pas aux muscles que ça se passe, c’est dans les nerfs. S’ils ne sont pas capables , qu’ils démissionnent, les USA seront toujours aux commandes du monde entier pour interdire aux dictateurs de se maintenir au pouvoir

  3. C’est vraiment incroyable une telle situation. C’est au Gouvernement Américain de juger comment est appliquée la démocratie et le respect des lois en RDC.K

  4. Le gouvernement de la RDCONGO doit présenter des excuses face à des actes contraires à l’entretien des bonnes relations diplomatiques avec les Etats-Unis d’Amériques ou qu’il montre, aux yeux des congolais, ses capacités entre autres de se passer des RELATIONS DIPLOMATIQUES vis à vis des ETATS-UNIS D’AMERIQUES pays dont la politique est très mal vue par le pouvoir à Kinshasa !!!

  5. Mwenampuka

    septembre 19, 2016 à 7:59

    Si tu frappes le chien, tu as frappe son maitre. Ici,, c’est Barak Obama qui est frappe. Puis, on doit envoyer Kikaya Bin Karubi plaider la non application des sanctions contre cette bande des insenses politiques et pilleurs. Ils sont ridicules ces messieurs de la politique made in PPRD. L’auteur d’une telle barbarie ne peut être que le barbare L. Mende, qui se comporte comme si jamais sa mere n’avait pris autant de temps pour le façonner a la manière de bienséance. Washington, allez de l’avant avec des sanctions bien ciblées contre cette bande de voyous politiques.

  6. Un envoyé special represente toujours celui qui l’a envoyé,et doit être consideré,respecté et traité au même rang de celui qui l’a envoyé.Ces deputés congolais de la MP,devenus honorables par nomination ,et très assoiffés de rester au pouvoir au service de leur chef qui n’a jamais élu par le peuple congolais ne peuvent que se permettre ces ignominies de ce genre.Les USA doivent diplomatiquement répondre à ces actes de ménace.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...