vendredi, octobre 2, 2020
DRC
10,685
Personnes infectées
Updated on 2 October 2020 à 12:06 12 h 06 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 2 October 2020 à 12:06 12 h 06 min
DRC
10,165
Personnes guéries
Updated on 2 October 2020 à 12:06 12 h 06 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 2 October 2020 à 12:06 12 h 06 min

Inquiétudes à Goma après l’arrivée des combattants sud-soudanais

- Publicité-

« Ces militaires, qui étaient extraits la semaine dernière du parc national de Garamba (au nord du pays), viennent à Goma pour le cantonnement« ,  ont fait savoir à Politico.cd des sources proches de la Monusco à Goma.

Pour Charles Antoine Bambara, chef de la division de l’information publique de la Monusco, ceci est « la poursuite de l’évacuation humanitaire » menée par la mission Onusienne en RDC au profit de ces sud-soudanais dont la plupart avaient été blessés lors des combats de juillet dernier à Juba, capitale du Soudan du Sud, où ils combattaient contre les forces loyales au président Salva Kir.

En revanche, M. Bambara n’a pas donné la confirmation ou tout autre détail sur cette opération, indiquant « être en plein monitoring avec l’équipe de la Monusco basée à Goma pour recueillir toutes les données relatives à cette opération. »

Déjà plusieurs habitants de la province du Nord-Kivu se disent inquiétés par cette nouvelle entrée des rebelles Sud-Soudanais.  Alors que le gouvernement congolais et la Monusco confirment que ces combattants ont préalablement été désarmé avant leur entrée en RDC, les populations civiles s’inquiètent que cette entrée ne puisse emprunter le scénario des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR), qui sont entrés officiellement sur le sol Congolais en tant que réfugiés, puis se sont constitué en milice, aujourd’hui accusée de plusieurs exactions contre la population des zones sous leur contrôle.

Ecoutez les explications de M. Bambara

- Advertisement -
- Advertisement -

3 Commentaires

  1. La ville GOMA n’est pas située à la frontière avec le Soudan pour pouvoir accueillir des combattants étrangers que ces derniers soient des déplacés, réfugiés ou autres. Voilà un autre futur foyer des troubles qui se préparent dans notre pays et sous nos yeux certainement avec la complicité des certaines autorités du pays !!!
    CONGOLAIS REVEILLONS NOUS !!!

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...