RDC: La FIDH et l’OMCT demandent « la libération immédiate » de Jean de Dieu Kilima du Collectif Filimbi

Lire à la une

Sindika Dokolo dénonce une “volonté de nous nuire”

Accusé avec sa femme Isabel Dos Santos par le gouvernement angolais d’avoir fait perdre plus d’un milliard...

Luanda Leaks, des graves révélations qui éclaboussent le duo Dokolo-Dos Santos

C'est une incroyable enquête, menée par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) qui déballe ici...

14 nouveaux cas d’Ebola confirmés dans l’Est de la RDC

Selon le dernier bulletin épidémiologique daté du jeudi 16 janvier, les cas confirmés ont été signalés dans...
- Publicité-

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, partenariat de la FIDH et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), a demandé, ce jeudi 28 juillet 2016, aux autorités congolaises de libérer immédiatement et sans condition M. Jean de Dieu Kilima, membre du collectif Filimbi.

Militant du collectif FILIMBI et membre de la Coordination du Front Citoyen 2016 province de la Tshopo, Jean de Dieu KILIMA  a été arrêté par des agents de l’ANR à Kisangani alors qu’il co-animait l’une des sept conférences de presse qu’organisait simultanément le Front Citoyen 2016 dans ses différentes cellules à travers le pays (Kinshasa, Kisangani, Goma, Bukavu, Bunia, Butembo, Uvira) pour exiger la convocation de l’élection présidentielle le 19 septembre 2016. 27 ans, Jean de Dieu est un jeune étudiant en deuxième graduat Génie Civile de l’Université Technologique internationale de Kisangani (UTIK).

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme a demandé également aux autorités congolaises de mettre un terme à tout harcèlement judiciaire à son encontre ainsi qu’à celui de tous les défenseurs des droits en RDC.

« En attendant l’abandon des charges, l’Observatoire demande aux autorités congolaises de s’assurer que toutes les procédures judiciaires contre M. Jean de Dieu Kilima se déroulent dans le respect le plus complet de son droit à un procès équitable, conformément au droit international», dit l’Observatoire.

- Publicité -
- Publicité-

Les + récents

Sindika Dokolo dénonce une “volonté de nous nuire”

Accusé avec sa femme Isabel Dos Santos par le gouvernement angolais d’avoir fait perdre plus d’un milliard...

Felix Tshisekedi à propos de la “Balkanisation”: “arrêtez de suivre les sorciers qui veulent diviser la RDC”

À propos de la balkanisation, le président de la République Félix Tshisekedi a demandé aux congolais d'arrêter de suivre les sorciers qui...

RDC: Pluie de réactions après la sortie offensive du président Félix Tshisekedi à Londres

Les déclarations du président ont suscité des réactions vives sur la toile que Politico.cd a essayé de sélectionner pour vous. Pour Alphonse...

Luanda Leaks, des graves révélations qui éclaboussent le duo Dokolo-Dos Santos

C'est une incroyable enquête, menée par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) qui déballe ici l'activiste congolais et homme d'Affaires...

RDC: Félix Tshisekedi menace les ministres: “ceux qui essayerons d’arrêter mes actions au nom du peuple, quitteront le gouvernement”

Au sujet des ministres qui combattent ses actions au sein du Gouvernement, le président de la République Félix Tshisekedi a promis qu'ils...

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join