l'info en continu

RDC : Zeid Ra’ad Al Hussein demande que les officiers militaires soient poursuivis pour des crimes commis par leurs troupes

- Publicité-

Au cours d’une conférence de presse tenue à Kinshasa ce jeudi 21 juillet 2016, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein a demandé des enquêtes sur des possibles collusions entre groupes armés et les acteurs étatiques. Le N°1 du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme a dit également avoir recommandé à la justice militaire congolaise que les officiers supérieurs soient jugés pour des crimes commis par leurs troupes.

Par ailleurs, Zeid Ra’ad Al Hussein a félicité Joseph Kabila pour « son engagement personnel » dans la lutte contre les violences sexuelles. Il a souligné qu’au moins 35 auteurs militaires ou issus des services de sécurité de ces violences ont été condamnés depuis le début de l’année. Il a aussi salué les efforts du gouvernement à juger les casques bleus congolais rentrés de RCA. Le prince jordanien a noté des progrès – bien qu’imparfaits – dans la construction de la démocratie depuis 2004. Il a cependant remarqué que ces progrès semblent être menacés à l’approche des échéances électorales.

- Publicité-

Le Zeid Ra’ad Al Hussein a appelé au dialogue en le souhaitant honnête et sincère, mais a souligné la nécessité d’avoir un environnement propice à l’émergence de ce forum.  Il a constaté une politique de deux poids et deux mesures dans le  droit à manifester.

« Les gens doivent s’exprimer ce qu’ils pensent sans avoir peur de représailles (…).Les opposants ont aussi des droits, les critiques ne sont pas une subversion (…). Les jeunes particulièrement doivent être encouragés à contribuer et non à se taire », a-t-il dit.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU