l'info en continu

Comment l’opposition compte opérationnaliser les recommandations de Genval ? Delly Sesanga répond à POLITICO.CD

- Publicité-

L’opposition a réussi le pari de se réunir bien que Vital Kamerhe n’ait pas fait le déplacement. Beaucoup d’observateurs s’interrogent sur le plan d’action de ce nouveau rassemblement. POLITICO a invité pour vous Delly Sesanga, président du parti politique Envol et président de la plateforme Alternative pour la république (AR).

Comment se passera l’opérationnalisation des recommandations de la conférence de Genval ?

Pour l’ENVOL et l’AR, elle passera par deux mécanismes. Il s’agit d’abord d’un mécanisme diplomatique parce qu’il s’agit d’une résolution du conseil de sécurité (la résolution 2277) qui recommande l’organisation dans le délai constitutionnel. La tenue des élections dans le délai est encore possible. La deuxième orientation est les actions envers la population qui doit se mobiliser pour maintenir une pression sur le pouvoir.

- Publicité-

Comment les actions seront menées sur le terrain ?

Il faut sortir de l’improvisation actuelle. Nous allons aller vers une plus grande concertation et  coopération et coordination des actions. Tout en affirmant l’autonomie de nos organisations, nous considérons que pour plus d’efficacité il faut que le langage de l’unité se traduise par une grande concertation, coopération et coordination afin d’obtenir l’intensité maximale au niveau des actions populaires.  

Vous pouvez suivre Delly Sesanga ici

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU